Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que le statut VRP salarié ?

Un VRP salarié est un représentant commercial différent du commercial indépendant. Focus sur le statut VRP.

VRP : définition et avantages
© shocky
VRP : définition et avantages

C'est quoi un VRP ?

Un VRP est un vendeur, représentant et placier, salarié d'un ou plusieurs employeurs. Ses principales tâches consistent à prospecter les clients et prendre des commandes. Si le commercial bénéficie du statut de travailleur salarié, la situation juridique est encadrée par le Code du travail. Le Code de commerce encadre celle du commercial qui travaille de manière indépendante. Son activité fait l'objet d'un contrat de travail mentionnant la rémunération, la durée, le préavis, les clauses de non-concurrence, etc. Concernant la rémunération, il peut s'agir d'un salaire fixe,d'une commission, ou les deux combinés. 

Quelles sont les conditions pour bénéficier du statut VRP ?

Comme indiqué auparavant, un VRP est un agent commercial salarié. Il jouit d'un statut spécial comportant de nombreuses règles. En effet, ce statut n'est applicable que sous certaines conditions :

  • Le travailleur salarié doit principalement agir en tant que représentant commercial. Il rencontre des clients ciblés pour enregistrer des commandes. Toutefois, il a le droit d'exercer des activités accessoires prévues pour un VRP comme conclure un contrat de vente ou un contrat d'achatsi l'entreprise l'autorise.
  • Il ne peut pas essayer de vendre des biens ou des produits en son nom. Son activité se limite seulement à l'exécution de son contrat.
  • Les conditions relatives à la rémunération, aux zones d'interventions, à la localisation des clients et aux prestations de service demandées doivent être déterminées à l'avance.
  • Il doit travailler pour le compte d'un ou plusieurs employeurs.

Dans le cas où ces conditions ne sont pas réunies, il est toujours possible d'appliquer le statut VRP. Toutefois, il est nécessaire de justifier que ce statut est avantageux pour le salarié. 

Quels sont les types de VRP ?

Selon le nombre d'employeurs, il existe deux types de VRP :

  • Le VRP exclusif employé par une seule entreprise. Il est souvent lié par un contrat prévoyant une clause de non-concurrence ou d'exclusivité. En cette qualité, sa rémunération minimum doit être égale à 520 fois le SMIC horaire par trimestre pour un contrat à temps plein. Il a aussi le droit de se faire rembourser les frais professionnels auprès de son employeur.
  • Le VRP multicarte qui est logiquement employé par de nombreuses entreprises. Son contrat n'indique pas une condition d'exclusivité, ce qui lui permet d'accepter d'autres contrats. Par conséquent, il ne peut prétendre au revenu minimum professionnel garanti puisqu'il dispose de nombreuses ressources.

L'intérêt du statut VRP pour le salarié

Pour le salarié, le VRP est un statut avantageux, mais comportant quelques risques. 

Quels sont les avantages du statut VRP ?

En tant que VRP salarié, l'agent commercial bénéficie de nombreux avantages :

  • Une sécurité salariale au niveau du revenu et des cotisations de retraite ;
  • Un revenu minimum garanti pour les VRP exclusifs ;
  • Une possibilité de rupture de contrat, surtout pour les VRP multicartes ;
  • Congés payés comme pour tous les employés.

Dans le cadre d'une démission ou d'un licenciement, l'entreprise doit verser une indemnité de clientèle et des commissions de retour sur échantillonnage. 

Quels sont les inconvénients du statut VRP ?

Le statut VRP n'est pas uniquement avantageux pour le salarié. En effet, il existe certains inconvénients qui méritent d'être connus :

  • Le VRP est soumis à un lien de subordination avec l'employeur. Il ne peut pas effectuer librement ses activités contrairement à l'agent commercial indépendant.
  • Le VRP multicarte doit signer des contrats avec toutes les entreprises qui l'emploient. Ainsi, il doit demander l'accord de son employeur principal avant d'accepter un autre contrat.