Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quel est le rôle d'une secrétaire juridique ?

La secrétaire juridique a pour mission d'assister les professionnels du droit et les services juridiques des entreprises.

Crée le 21 oct. 2021

Tout savoir sur le rôle d'une secrétaire juridique
© Antonioguillem
Tout savoir sur le rôle d'une secrétaire juridique

Quels sont les rôles d'une secrétaire juridique ?

Également appelée assistante juridique, la secrétaire juridique assiste un juriste en assurant les tâches généralement confiées au secrétariat, à savoir :

  • Répondre aux appels téléphoniques ;
  • Répondre aux courriers ;
  • Gérer les rendez-vous ;
  • Organiser l'emploi du temps du juriste ;
  • Réaliser la mise en page de certains actes tels qu'un procès-verbal, une notification ou encore un contrat de bail ;
  • Rechercher des jurisprudences ;
  • Mettre à jour la documentation (lois et règlements) ;
  • Organiser des évènements (réunions, formations, petits-déjeuners.) ;
  • Préparer et classer les dossiers permettant à la hiérarchie de prendre des décisions ;
  • Assister aux réunions et rédiger des comptes rendus.

D'une part, la secrétaire juridique peut exercer pour le compte des professionnels libéraux :

  • Huissiers ;
  • Avocats ;
  • Notaires.

D'autre part, elle peut intégrer les services juridiques des entreprises, en l'occurrence les sociétés d'assurance et les banques. Les collectivités territoriales comptent également parmi les recruteurs.

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

Pour faire carrière en tant que secrétaire juridique, il est indispensable de posséder quelques compétences et soft skills.

Les qualités à avoir

Les candidats doivent faire preuve :

  • D'un bon sens de l'organisation ;
  • De discrétion ;
  • D'initiative ;
  • D'une bonne expression orale ;
  • D'une excellente capacité d'adaptation ;
  • D'une grande disponibilité.

En effet, les horaires de travail varient en fonction des impératifs de la société.

Les compétences nécessaires

Si le poste de secrétariat juridique vous intéresse, assurez-vous de posséder des connaissances approfondies dans les domaines suivants :

  • Obligation de confidentialité ;
  • Obligation de réserve ;
  • Veilles juridiques ;
  • Organisation administrative et judiciaire.

Quelques compétences supplémentaires sont requises pour assurer les missions d'une secrétaire juridique :

  • Maîtrise des outils bureautiques ;
  • Connaissance des bases de données ;
  • Maîtrise de la langue française ;
  • Capacités rédactionnelles (orthographe et syntaxe).

À noter que la maîtrise d'une langue étrangère compte généralement parmi les qualités requises par les recruteurs.

Quelles études pour devenir secrétaire juridique ?

Vous souhaitez exercer en tant que secrétaire juridique ? Sachez que l'accès à ce métier requiert une double compétence. Vous devez absolument maîtriser les techniques de communication et posséder des connaissances dans le domaine juridique. À noter que le diplôme minimum requis pour devenir secrétaire juridique est un bac+2. Voici quelques exemples de formations adaptées à votre future carrière.

Formations bac+2

Différentes alternatives s'offrent aux étudiants qui souhaitent accéder au poste de secrétariat juridique :

  • DUSJ (DU secrétariat juridique) ;
  • DEUST assistant juridique ;
  • BTS GPME (BTS en gestion de la PME) ;
  • BTS SAM (BTS support à l'action managériale) ;
  • BTS assurance (pour travailler dans le service juridique d'une compagnie d'assurance).

Formations bac+3

Si vous êtes titulaire d'un bac+2, vous avez la possibilité de suivre vos études afin d'obtenir un salaire plus élevé. Ci-après une liste non exhaustive des cursus disponibles auprès des universités :

  • Licence professionnelle, mention activités juridiques : assistant juridique ;
  • Licence professionnelle, mention activités juridiques : métiers du droit des sociétés ;
  • Licence professionnelle, mention activités juridiques : métiers du droit social ;
  • Licence professionnelle, mention activités juridiques : métiers du droit privé ;
  • Licence professionnelle, mention activités juridiques : métier du droit de l'immobilier.