Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire un RACI ?

La matrice RACI est un outil permettant de définir les responsabilités et les rôles de chaque acteur d'un processus ou d'un projet. Revue de détail.

  • Imprimer

Crée le 24 août 2020

Comment concevoir la matrice RACI ?
© fizkes
Comment concevoir la matrice RACI ?

C'est quoi un RACI ?

La matrice RACI est un outil qui implique la réalisation d'un tableau ou d'une grille, dans lesquels sont indiqués les responsabilités et les rôles de chaque acteur d'un projet. Cela permet de visualiser la répartition de la charge de travail sur les équipes.

Le nom de cette matrice vient d'une abréviation :

  • R : Responsible : celui qui a le rôle de réaliser les tâches ;
  • À : Accountable : celui qui réfère à la hiérarchie, supervise et rend des comptes à l'équipe ;
  • C : Consulted : il désigne celui qui conseille l'équipe ;
  • I : Informed : celui à qui l'information est adressée.

Quelquefois, il est possible de rencontrer un acronyme semblable, le RASCI. La lettre " S " veut dire " support ", une tâche complémentaire qui pourra jouer un rôle majeur en fonction de la nature du projet.

Quand recourir à la matrice RACI ?

La méthode RACI permet de connaitre facilement qui sont les participants et comment chaque membre de l'équipe intervient au sein du projet. Il s'agit d'un outil de communication et de coordination particulièrement efficace pour réaliser des projets complexes où les risques de superposition sont possibles. Parfois, il est difficile de savoir qui est le responsable d'une mission, d'une étape ou d'un jalon. En effet, tout arbitrage devient ainsi très délicat.

À savoir que cet outil peut être utilisé pour la définition de processus ou d'une activité. Une démarche bien opérationnelle et pratique pour décrire le rôle de chaque intervenant dans une entreprise. Essentiel pour répondre aux enjeux qu'implique la gestion de projet, le RACI permet effectivement de garantir que toute activité possède son propre responsable.

Comment réaliser une matrice RACI ?

La création d'un RACI nécessite l'élaboration d'un tableau à double entrée avec, en ligne, les livrables, les activités, les actions, les tâches, les jalons, etc. Quant aux intervenants, ils doivent être placés en colonne. Les responsabilités et les missions sont renseignées dans la partie où se croisent les colonnes et les lignes.

La seconde étape consiste ensuite à noter la mission jouée par chaque intervenant selon les activités. Cela revient à préciser les croisements des colonnes et des lignes avec une ou nombreuses lettres.

Le " R " ou Responsible 

L'expression française la plus adaptée pour désigner ce terme est " Réalisateur ", mais pas " Responsable ". Dans cette case, l'idéal est de mettre la ou les personnes qui doivent exécuter le travail. De ce fait, le " R " a donc la responsabilité d'effectuer la tâche et de mener à bien la mission assignée avec les moyens et possibilités qu'il a en main. Dans le cas où des problèmes surgissent ou les ressources et les moyens sont insuffisants, le " R " rapporte à l' " accountable " ou " A ".

Le " A " ou Accountable 

Responsable du pilotage de projet, l' " A " est l'individu sur qui l'échec ou la réussite d'une tâche dépendra. Il s'agit en effet de celui qui rend les comptes et se charge de l'atteinte des objectifs finaux. Souvent, le " A " est le supérieur hiérarchique du " R ". Dans certains cas, il lui est également possible de cumuler un double rôle : " A " et " R ". Toutefois, il convient de préciser que dans le niveau le plus haut d'un projet, il n'est possible d'avoir qu'un seul " Accountable ".

Le " C " ou Consulted

Ce sont les personnes à consulter afin d'obtenir un avis qui sont placées dans cette case. Si cette partie est renseignée, cela signifie qu'il est fondamental de les consulter avant une quelconque prise de décision. Contrairement aux individus informés, cette catégorie de personnes est tenue de répondre à la demande de consultation.

L' " I " ou Informed

Il s'agit ici de mettre le ou les individus qui doivent être informés, et ce, bien comme il faut, de l'évolution d'un travail donné. Il n'est pas judicieux d'y placer toutes les personnes pouvant accéder à l'information ou destinataires d'un e-mail général. Effectivement, cette information doit être garantie et poussée par le biais d'un acte bien défini.

À noter que la réalisation d'une matrice RACI nécessite de suivre quelques phases en fonction des cas. Ici, l'exemple concerne un projet de développement web.

  • L'expression des besoins : cette tâche incombe au marketing qui doit travailler en étroite collaboration avec le chef de projet. Il doit également s'appuyer sur les conseils provenant du commercial ;
  • La détermination du cahier des charges : c'est au chef de projet qu'incombe la tâche de rédiger le cahier des charges ;
  • Le développement de l'application est attribué au responsable informatique qui travaille sous la direction du chef de projet ;
  • La réception de l'application est exécutée par deux entités, notamment le chef de projet et l'informatique ;
  • Le service de formation dispense les apprentissages nécessaires et fait un compte rendu concernant la qualité de la diffusion ;
  • La mise en production est confiée à l'informatique sous la direction du chef de projet ;
  • Etc.