Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que le CPM (Coût pour mille impressions) ?

Le CPC désigne le mode de facturation utilisé dans le domaine de la publicité sur le Web. Tour d'horizon.

  • Imprimer

Crée le 21 août 2020

Quid du coût pour mille impressions ou CPM ?
© emojoez
Quid du coût pour mille impressions ou CPM ?

C'est quoi un CPM ou coût par mille impressions ?

CPM est l'abréviation de l'expression anglaise " Cost-per-Mille " décrivant un mode de facturation dans la publicité. Le Coût pour mille impressions considère le tarif pour 1 000 vues ou impressions. En effet, il s'agit du montant que l'annonceur est prêt à débourser afin que son annonce publicitaire soit mille fois vue par les consommateurs. En général, le Cost-per-Mille est utilisé à la radio, pour les publicités imprimées, à la télévision et le marketing en ligne. À savoir que cet indicateur de suivi de performance des campagnes publicitaires est surtout employé dans le cadre d'une campagne display, notamment sur Google Adwords. Il permet entre autres de comparer et de mesurer le coût d'exposition d'une campagne publicitaire entre les audiences et les supports visés.

Le CPM dans la publicité traditionnelle

Dans le cadre des médias traditionnels, notamment la presse écrite ou la télévision, le CPM désigne le Coût pour mille contacts publicitaires obtenus. Il permet ainsi d'élaborer un comparatif de prix entre les nombreux supports de communication d'un média commun. De ce fait, si la page d'un magazine de mode est mise en vente à 15 000 ? pour 300 000 lecteurs, le coût pour mille impressions sera estimé à hauteur de 75 ?.

Le CPM dans la publicité display

Sur le Net, le CPM représente le prix moyen facturé pour mille impressions d'une annonce publicitaire. Cela est le cas pour la bannière publicitaire ou la vidéo. Le Cost-per-Mille est qualifié comme étant un mode classique de facturation et de valorisation d'un espace publicitaire display. À noter qu'il permet de suivre l'efficacité d'une campagne display. Il constitue également un excellent moyen d'effectuer une comparaison entre l'audience ciblée et le tarif d'exposition des annonces publicitaires.

CPM : comment est-il utilisé ?

Le Coût pour mille impressions sert particulièrement à évaluer la productivité des annonces publicitaires et à les calculer en fonction des résultats obtenus. Il peut aussi servir à comparer les annonces et les différents formats publicitaires. Par ailleurs, les tarifs peuvent aussi varier de manière considérable au sein d'un média, notamment un site Internet. Vu que la quantité des contacts prime sur leur qualité en matière de CPM, ce mode de facturation est une aubaine pour un annonceur souhaitant par exemple redorer son image de marque. Il est aussi idéal pour les annonceurs qui veulent augmenter leur taux de popularité.

Quels sont les avantages et les inconvénients du CPM ?

Le Coût pour mille impressions octroie une multitude d'avantages pour l'annonceur. Toutefois, cette technique peut présenter quelques inconvénients qui méritent d'être considérés.

Quels sont les atouts du Coût pour mille impressions ?

Voici quelques avantages que le CPM peut apporter :

  • Cette méthode est généralement moins onéreuse comparée aux annonces CPC ou coût par clic ;
  • Elle permet d'augmenter et d'élargir la sensibilisation ainsi que la portée de la publicité ;
  • Les prix du plan média peuvent être espacés avec une stratégie affûtée et plus de précision ;
  • Les tarifs des nombreux portails sont faciles à comparer. 

CPM : quels en sont les inconvénients ?

Bien que le CPM bénéficie de nombreux avantages, il présente cependant quelques inconvénients :

  • Aucune information précise n'est donnée concernant le public cible et les utilisateurs qui ont été touchés ;
  • Aucune information n'est recueillie concernant l'efficacité et la pertinence de la publicité diffusée ;
  • La qualité des contacts est négligée comparée à la quantité.