Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'un bad buzz ?

Lorsqu'une polémique apparait et s'amplifie sur Internet, en particulier sur les réseaux sociaux, ce phénomène est signalé comme étant un bad buzz.

Que signifie un bad buzz ?
© Hallgerd
Que signifie un bad buzz ?

Définition du bad buzz

Un bad buzz est un genre de bouche à oreille négatif qui se forme et se propage généralement sur le Net avant de se répandre sur d'autres médias, s'il y a lieu. Il s'agit d'un phénomène qui prend généralement naissance sur les réseaux sociaux. Habituellement, cela vient d'une campagne marketing qui ne passe pas et qui reçoit la critique et les moqueries des Internautes, ou qui a été déformée. Le bad buzz peut être entièrement subi, mais aussi être provoqué par une maladresse ou une action initiale de la marque ou même de l'un de ses représentants.

Quelles sont les causes d'un bad buzz ?

Les causes d'un bad buzz sont multiples. Toutes les marques, entreprises ou organisations ne sont pas à l'abri de ce phénomène. Par exemple, un bad buzz peut être une opération de marketing viral peu appréciée ou déformée par les Internautes. Il peut également se rapporter à une annonce d'une marque ou d'une organisation qui créée la polémique telle qu'une annonce de licenciement, d'un scandale financier ou de conditions de travail déplorables, etc. Entre autres, dans le cas d'un bad buzz publicitaire, il peut être occasionné par une maladresse au niveau de la communication de la marque. Un bad buzz peut même découler d'un comportement inapproprié d'un collaborateur.

Le plus souvent, un bad buzz apparait comme suit : un internaute se vexe ou ridiculise ce qu'a dit ou fait une marque et fait courir le bruit auprès de sa communauté sur les réseaux sociaux. Ensuite, cette communauté fait de même. Cette action provoque un effet boule de neige pouvant être très désastreux pour l'e-réputation de la marque. Dans certains cas, ce phénomène peut aussi être volontairement déclenché par la marque. Il s'agit alors d'un faux bad buzz.

L'usage massif de la toile et des réseaux sociaux, sur lesquels les Internautes n'hésitent plus à apporter leur avis ou à solliciter l'avis de leur communauté, fait qu'actuellement les bad buzz sont pris au sérieux, que ce soit par les marques, les entreprises ou les personnalités publiques.

Toutefois, les exploiter correctement ou même les provoquer se révèle être une stratégie de marketing viral permettant aux marques de se faire remarquer et de provoquer l'engagement en faisant répondre les Internautes.

Qu'est-ce qu'un bad buzz publicitaire ?

Un bad buzz publicitaire correspondant au résultant d'un message publicitaire ou d'une campagne entreprise par une marque. Il peut être causé par une vraie maladresse provenant de la marque ou par un manque de compréhension de l'audience. Cependant, cette incompréhension peut aussi être considérée comme une maladresse de la marque puisqu'elle découle alors du fait que l'annonce publicitaire a été mal conçue ou mal testée.

Qu'est-ce qu'un faux bad buzz ?

Un faux bad buzz est déclenché volontairement par une marque afin de bénéficier d'une médiatisation estimée comme éventuellement favorable à cette dernière en matière de notoriété et également d'image. Bien entendu, les profits attendus en termes d'image n'apparaîtront que lorsque le " canular " sera révélé. Cette médiatisation s'effectue généralement en provoquant délibérément des critiques ou des échanges assez polémiques sur les médias sociaux par rapport à une fausse annonce provenant de la marque. Cela peut se faire sur les comptes sociaux de la marque ou à travers des communiqués de presse. Un faux bad buzz peut évidemment résonner sur les médias online comme sur les médias offline.