Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire un diagramme de Gantt ?

Le diagramme de Gantt désigne la représentation visuelle de la conception d'un projet, et ce, étape par étape. Tour d'horizon.

  • Imprimer

Crée le 24 août 2020

Comment concevoir un diagramme de Gantt ?
© NicoElNino
Comment concevoir un diagramme de Gantt ?

C'est quoi un diagramme de Gantt ?

Créé en 1910 par l'ingénieur en mécanique Henry Gantt, le diagramme de Gantt est une méthode permettant de représenter les tâches d'un projet par des barres horizontales sur une courbe. Outil clé de la gestion de projets, il permet d'avoir une vision d'ensemble sur le déroulement et l'avancement d'un projet. En effet, grâce à ce diagramme, le chef de projet pourra mieux gérer les ressources et le planning à octroyer à chaque étape de sa mission.

Par ailleurs, le diagramme de Gantt procure beaucoup d'avantages :

  • Maîtrise de l'enchainement du travail ;
  • Détermination du délai exact de chaque étape clé du projet ;
  • Gestion et affectation de toutes les ressources matérielles, humaines ou budgétaires ;
  • Visualisation des tâches à exécuter ;
  • Évaluation de la répercussion d'un retard sur la date de fin ;
  • Pilotage en temps réel grâce au Mind Mapping ;
  • Etc.

Comment élaborer le diagramme de Gantt ?

La construction du diagramme de Gantt nécessite la préparation de données dans un tableau en se servant d'un fichier Excel classique. Cela est également possible en faisant la saisie directement dans des logiciels dédiés, notamment les logiciels de Gantt.

Par ailleurs, il convient de suivre les étapes suivantes pour élaborer un diagramme pertinent.

Déterminer les jalons et les tâches du projet

Pour réaliser cette phase, il est plus judicieux de débuter par les étapes importantes en les divisant en plusieurs petites tâches. Le problème sera de trouver l'échelle adéquate, car celle-ci ne devrait pas être ni trop large, ni trop petite.

Il est également essentiel de choisir les jalons selon les livrables en fin d'étapes, et des événements qui valident la continuité ou l'arrêt du projet.

Évaluer la durée de chaque travail

Déterminer le temps prévu pour chaque intervention constitue une donnée essentielle pour la planification des tâches. De ce fait, il convient de choisir l'unité la plus adéquate, notamment l'heure, le jour, la semaine ou le mois qui suit le projet. Il est ensuite conseillé de conserver la même référence pour la totalité du tableau.

Spécifier les interactions entre les activités

Si certains travaux ne peuvent être réalisés qu'après le début ou la fin d'une autre tâche, d'autres sont traitables en parallèle. Ainsi, il convient d'identifier les liaisons et les contraintes.

Pour les liaisons, elles sont au nombre de 4 et sont gérées en grande partie par des logiciels de Gantt :

  • FD ou Fin à Début: un travail ne peut commencer que quand le précédent sera terminé. Il s'agit d'un mode d'enchainement classique ;
  • FF ou Fin à Fin: les deux missions doivent prendre fin simultanément ;
  • DF ou Début à Fin: une mission ne peut se finir tant que la précédente n'a pas été entamée ;
  • DD ou Début à Début: un travail ne peut commencer qu'après le commencement de son précédent.

Quant aux contraintes, celles-ci s'utilisent pour déterminer, d'un point de vue temporel, le niveau de flexibilité d'un travail. Il en existe 8 modèles : Le Plus Tôt Possible (LPTO), le Plus Tard Possible (LPTA), la Fin au Plus Tôt (FPTO), la Fin au Plus Tard (FPTA), le Début au Plus Tôt (DPTO), le Début au Plus Tard (DPTA), le Doit Débuter le (DDL) et le Doit Finir le (DFL).

Affecter les différentes ressources

La réalisation d'un diagramme de Gantt nécessite la définition des ressources à déployer pour mener à bien le projet. Ces ressources peuvent être aussi bien matérielles, financières qu'humaines. Cette donnée permet entre autres d'entamer un suivi d'allocation précis des ressources.

Avoir recours à la méthode PERT est conseillé pour les projets complexes, car cela permet de déterminer les dépendances ou d'apprécier les contraintes.