Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire un cahier des charges ?

Le cahier des charges est un document technique primordial dans la réalisation et l'élaboration d'un projet. Découvrez comment faire pour créer un CDC.

  • Imprimer

Crée le 24 août 2020

Comment concevoir un cahier des charges ?
© Olivier Le Moal
Comment concevoir un cahier des charges ?

C'est quoi un cahier des charges ?

Un cahier des charges est utilisé pour lister de manière précise les besoins et exigences d'un maître d'ouvrage, et ce, de manière exhaustive. Généralement, il prend la forme d'un document pouvant contenir des éléments permettant d'énoncer les revendications qui se rapportent à un projet, notamment une charte graphique ou un diagramme.

Le CDC est utilisé dans de nombreux secteurs : création de produits ou services, réalisation d'un projet en ligne. Ainsi, ses fonctions sont diverses :

  • Spécifier et préciser la finalité et l'objectif du projet ;
  • Décrypter le contexte du projet, à savoir les parties prenantes, la charte graphique ou les contraintes techniques ;
  • Classifier les caractéristiques et la globalité des attentes d'un projet ;
  • Définir le fonctionnement du projet;
  • Identifier les intervenants, les contraintes ainsi que les interactions externes et internes au projet ;
  • Répartir les tâches et les charges de chaque intervenant ;
  • Déterminer le budget du projet;
  • Etc.

Il convient d'accorder une attention particulière au CDC, car ce dernier revêt parfois une connotation contractuelle et peut s'intéresser à des sujets aussi importants que divers comme le planning provisoire, le planning définitif, le délai de livraison, la gouvernance d'une entreprise.

Cahier des charges : comment procéder à la rédaction ?

La rédaction d'un cahier des charges doit suivre un plan spécifique comprenant des points stratégiques.

Contextualiser et déterminer le problème des utilisateurs

Décrire de manière précise le contexte et le projet à mettre dans un cahier des charges est essentiel. Il s'agit de définir le fondement et le problème de la requête. Effectivement, pour avoir une vue d'ensemble sur un projet, le mieux est d'en percevoir la finalité. De ce fait, il ne faut pas hésiter à s'appuyer sur la méthode Qqoqcp afin de détailler le problème pour en faire ressortir les contraintes pouvant découler des analyses effectuées. Il peut s'agir de contraintes réglementaires, légales, techniques ou logistiques.

Spécifier les objectifs à atteindre

Après avoir obtenu plus d'explication sur le contexte, il est temps de détailler les finalités, c'est-à-dire les résultats attendus et les attentes.

Il existe différents types d'indicateurs de performance et d'objectifs afin d'évaluer la réussite d'un projet.

  • Les objectifs financiers : il peut s'agir du nombre d'abonnements, du chiffre d'affaires prévisionnel ou du nombre de ventes prévisionnelles ;
  • Les objectifs analytiques : ce sont par exemple le trafic prévisionnel d'une application web ou mobile ;
  • Les objectifs commerciaux : ils peuvent concerner le nombre de contacts enregistrés ou celui des prospects, le nombre d'appels téléphoniques ou d'adresses e-mail recueillies.

Mettre en place un périmètre spécifique

Fixer une limite à la requête d'un projet est primordial. Pour ce faire, il est possible par exemple de lister les personnes susceptibles d'être concernées par le projet en question. Il peut s'agir des collaborateurs ou des clients. Il se peut que certaines contraintes techniques aient déjà été répertoriées pendant la détermination du problème. Toutefois, certains souhaitent mettre en place des limites singulières, par exemple, une limitation géographique ou un nombre de connexions limitées par utilisateur pendant une journée.

Ajouter une description fonctionnelle correspondant aux besoins

Il s'agit d'une étape clé d'un cahier des charges, car c'est dans cette partie que les contraintes et les fonctions seront définies. Pas besoin de conception, il suffit d'y décrire les besoins de l'entreprise en termes de fonctionnalités. Ainsi, il est possible de procéder comme suit :

  • Première étape : partir des fonctions principales et les décliner en fonction de leur importance ;
  • Seconde étape : créer une grille pour préciser la finalité, les contraintes ou la fonctionnalité du projet;
  • Etc.

À noter que si le projet nécessite un back-office, le mieux est d'en rédiger le fonctionnement dans le CDC.

Après ces deux étapes, il ne vous reste plus qu'à préciser les ressources financières à mobiliser et à exprimer la date de réalisation prévue pour le projet.