Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire l'analyse par les flux de trésorerie ?

Une entreprise qui a suffisamment de flux de trésorerie peut facilement financer sa croissance et éviter la liquidation grâce à son dynamisme.

Crée le 14 mai 2021

Comment mener l'analyse par les flux de trésorerie ?
© teguhjatipras
Comment mener l'analyse par les flux de trésorerie ?

Quel est l'utilité des flux de trésorerie ?

Contrairement aux outils de gestion financière classiques, qui sont statiques, le tableau des flux de trésorerie est un outil d'analyse qui permet d'obtenir une vraie valeur ajoutée pour le diagnostic financier. Le calcul flux net de trésorerie permet de déterminer la provenance des flux de trésorerie, notamment les encaissements et les décaissements, et de maîtriser la situation financière de l'entreprise.

Il est important de savoir lire et de comprendre cet état comptable afin de l'intégrer dans l'ensemble de l'analyse financière, parce qu'il retrace la provenance de la trésorerie pendant une certaine période. D'ailleurs, il est également conseillé de protéger sa trésorerie en raison de la sensibilité du taux de change face aux chocs monétaires.

Quelles sont les catégories du tableau des flux de trésorerie ?

Le tableau des flux net de trésorerie regroupe trois familles, et l'analyse de la trésorerie s'effectue à trois niveaux, notamment par l'analyse des activités d'exploitation, l'analyse des activités d'investissement, et en dernier par l'analyse des activités de financement.

L'analyse des activités d'exploitation

L'analyse des activités d'exploitation indique l'excédent de trésorerie qui a été généré par les activités propres de l'entreprise, et qui résulte de son chiffre d'affaires. Entre autres, ce bloc permet d'analyser la capacité des activités d'exploitation résultant des ressources financières suffisantes. À noter que le solde peut être positif et insuffisant, négatif, ou positif et suffisant.

Si le solde s'avère positif, les ressources générées doivent suffire à financer l'ensemble des investissements, à payer les dettes et à verser les dividendes aux actionnaires. Par ailleurs, lorsque le solde est négatif, l'entreprise doit agir sur le rendement de ses actifs, augmenter ses ventes, et limiter la durée du cycle d'exploitation.

L'analyse des activités d'investissement

L'analyse des activités d'investissement concerne les décaissements et permet d'analyser le niveau des placements effectués par l'entreprise. Le montant investi doit être au moins égal à celui de l'amortissement de l'exercice financier précédent.

Les opérations liées aux projets d'investissement et aux cessions d'immobilisations concernent les débours réalisés en début de projet, ainsi que les rentrées de fonds provenant du projet. En effet, d'une façon ou d'une autre, une relation existe entre les rentrées du projet et les décaissements qu'exigent l'investissement. Les bénéfices résultant des investissements peuvent également s'exprimer en unités monétaires, et il faudra utiliser une autre méthode pour le mesurer.

L'analyse des activités de financement

L'analyse des activités de financement retrace l'ensemble des encaissements et des décaissements, notamment les opérations d'émission de titres, l'apport en capital, la distribution des dividendes, les rachats d'actions, le remboursement des échéances et des emprunts.

Le plan de financement est l'un des tableaux essentiels du prévisionnel financier lié au business plan. Il s'agit de l'outil central qui permet de faire les choix en termes de financement pour un business plan. L'entreprise est amenée à financer ses investissements de l'exercice avec des sources avec une durée de financement supérieure à un an, et effectuer le versement des dividendes avec les ressources adéquates.