Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment calculer le cash-flow d'une entreprise ?

La comptabilité est une branche capitale de la gestion d'une entreprise. Elle implique de connaître plusieurs indicateurs financiers dont le cash-flow.

  • Imprimer

Crée le 19 août 2020

Quels sont les éléments qui constituent le cash-flow d'une société ?
© tumsasedgars
Quels sont les éléments qui constituent le cash-flow d'une société ?

Le point sur le cash-flow

Appelé " flux de liquidité " en français, le cash-flow est un indicateur financier qui permet de suivre de près l'évolution et la progression de la trésorerie d'une entreprise sur une période donnée. Concrètement, calculer le cash-flow d'une boîte consiste à mesurer l'ensemble des flux de liquidités. Il comprend deux grandes catégories de flux financiers :

  • Le cash-in ou flux entrant qui englobe toutes les rentrées d'argent générées par l'activité d'exploitation de l'entreprise (principalement issu des paiements effectués par les clients) ;
  • Le cash-out ou flux sortant qui correspond aux sommes décaissées par l'entreprise pour le maintien de son activité (paiement de dettes, achat de matières premières.).

Quels sont les différents types de cash-flow ?

En principe, il existe différentes sortes de cash-flow au sein d'une même entreprise. Il est possible de distinguer trois types distincts de flux de trésorerie :

  • Le cash-flow from operations ou flux de trésorerie d'exploitation : il est centré sur l'analyse des dépenses et revenus quotidiens de l'entreprise dans l'exercice de ses activités. Le calcul du flux d'exploitation est le domaine des services financiers de l'entreprise.
  • Le free cash-flow ou flux de trésorerie disponible : surtout utilisé par les investisseurs, ce calcul met en avant les liquidités disponibles au sein de la trésorerie de la boîte, une fois déduit le montant des investissements requis par l'exploitation.
  • Le cash-flow to equity ou flux de trésorerie revenant aux prêteurs : il s'agit du flux de trésorerie disponible, soustrait de la valeur des impôts et de l'endettement bancaire.

Pourquoi connaître le cash-flow est important au sein d'une entreprise ?

Le cash-flow est un indicateur incontournable dans le cadre de l'analyse financière d'une entreprise. Sa connaissance permet, entre autres, à la société de :

  • Évaluer ses capacités d'autofinancement;
  • Connaître la variation des fonds de roulement nécessaires pour maintenir et financer son activité ;
  • Estimer ses capitaux propres.

Quelle méthode de calcul utiliser pour connaître le cash-flow d'une société ?

Le fonctionnement d'une entreprise génère des entrées et des sorties d'argent dont les valeurs peuvent être appréciées de différentes façons au niveau de la trésorerie et de la comptabilité de la boîte. Le calcul du cash-flow est un indicateur pratique permettant d'évaluer globalement les capacités de financement de l'entreprise. Il s'agit d'une méthode privilégiée par les analystes financiers, notamment pour connaître la pérennité et la solvabilité de l'entreprise.

Les différentes notions de cash-flow se calculent différemment. Ces formules prennent en compte différents éléments financiers. Dans la pratique, il est préférable d'établir un plan de trésorerie et d'automatiser le suivi grâce à un logiciel.

Le cash-flow d'exploitation

Cash-flow from operations = résultat net + dotations nettes aux amortissements et aux provisions + moins-values de cession d'actifs - plus-values de cession d'actifs - variation du besoin en fonds de roulement

Le cash-flow disponible

Free cash-flow = excédent brut d'exploitation (EBE) + désinvestissements - impôt sur le résultat d'exploitation - investissements - variation du besoin en fonds de roulement

Le cash-flow revenant aux prêteurs

Cash-flow to equity = free cash-flow + variation de l'endettement financier et bancaire + produits financiers - frais financiers