Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce-que le design thinking ?

Approche d'innovation basée sur l'humain, le design thinking vise à convertir les idées ou les projets en prototypes tangibles et en actions réelles.

Crée le 15 sept. 2021

Tout savoir sur le design thinking
© weedezign
Tout savoir sur le design thinking

C'est quoi le design thinking ?

La définition du design thinking est la suivante : un ensemble d'outils et de méthodes dédiés à la résolution d'un problème ou encore d'un projet d'innovation, à la façon d'un designer. Cette approche de l'innovation est une synthèse entre la pensée intuitive et la pensée analytique. Elle repose majoritairement sur un processus de co-créativité, faisant intervenir les retours du consommateur en vue de comprendre son comportement. Inspirées des travaux de Robert McKim, les méthodes du design thinking ont vu le jour dans les années 80 sous l'initiative de Rolf Faste. Elles placent l'humain, ses besoins et ses usages au cour de la réflexion.

Quels sont les principes du design thinking ?

Le design thinking est un processus d'innovation tourné vers la résolution de problèmes. Il s'agit d'un procédé de réflexion, basé sur un intérêt commun et profond : le développement de la compréhension des utilisateurs. De ce fait, cette méthode fait travailler ensemble les professionnels du marketing, les ingénieurs et les créatifs. Elle constitue ainsi une alliée cruciale dans le processus de questionnement durant lequel l'empathie avec le client cible garantit la réussite. Outil indispensable, ce concept permet de prendre en charge les modèles mal définis. Reformulé de façon ciblée vers les consommateurs, ce travail développe la créativité ainsi que l'émergence d'idées naissantes, en l'occurrence durant les séances de brainstorming.

Le schéma du design thinking s'articule autour d'une démarche à plusieurs étapes, dont :

  • L'identification d'une problématique et la compréhension de son environnement ;
  • La recherche de la solution ou du concept salvateur ;
  • La conception de la forme prévue pour incarner ce concept.

Concrètement, le design thinking s'articule autour de trois logiques :

  • Une logique de co-création : une entreprise qui place cette méthode au cour de son activité instaure une logique " "cross-département" propice à l'intelligence collective.
  • Une gymnastique intellectuelle : faisant intervenir à la fois les phases d'analyse et d'intuition à travers une logique d'ouverture/fermeture
  • Une place importante dédiée à l'étude de terrain : pour une compréhension entière et pleine des expériences, à la différence des études traditionnelles qualitatives et quantitatives.

Quelles sont les étapes du design thinking ?

Le directeur de la section design product à l'université de Stanford, Rolf Faste, présente 7 étapes pour le design thinking :

La définition

Effectuée en amont, cette première étape détermine l'ensemble du processus de création. Elle permet de faire le tri entre les éléments à considérer et ceux à bannir de la solution finale afin d'identifier les livrables de la solution. Ces derniers peuvent prendre la forme d'une page d'acquisition client, d'écrans d'application mobile ou d'un site internet version " landing page ".

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

La recherche

Cette partie est dédiée à l'identification des " pain points " rencontrés par le consommateur au fil de son parcours client. Ce procédé en entonnoir représente une phase d'exploration durant laquelle les intervenants élargissent les champs des problématiques au maximum de manière à affiner les choix durant la phase d'idéation.

L'idéation

À ce niveau, chaque intervenant propose ses idées en vue de trouver les solutions en accord avec les besoins des clients. Ce processus participatif et créatif est indispensable dans la quête d'idées innovantes, visant à résoudre une réelle problématique.

Le prototypage

Durant cette étape, les ébauches du service ou du produit commencent à prendre forme. Lors de cette phase clé, les participants effectuent des séries d'expérimentation.

La sélection

Sur la base des contraintes de budget, de temps et de faisabilité technique, une première pré-sélection sera effectuée, suivie d'une session de pitch individuelle ou par petits groupes.

L'implémentation

L'implémentation se traduit par la rédaction d'un plan d'action, le partage des responsabilités ainsi que la définition des ressources nécessaires à l'élaboration du projet.

Test et apprentissage

Cette dernière étape permet de récolter les feed-back des utilisateurs afin d'évaluer leur ressenti à l'égard du nouveau produit ou service.