Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'un ECR (Efficient Consumer Response) ?

L'ECR est l'ensemble des initiatives conjointes commerce-industrie destinées à apporter une réponse optimale aux consommateurs. Revue des détails.

  • Imprimer

Crée le 21 août 2020

Efficient Consumer Response : qu'est-ce-que c'est ?
© OpturaDesign
Efficient Consumer Response : qu'est-ce-que c'est ?

C'est quoi un Efficient Consumer Response ?

L'ECR est une technique de partenariat entre distributeur et fournisseur qui vise à apporter une réponse optimale aux attentes et besoins des consommateurs. Cette méthode a pour objectif d'organiser la totalité de la chaîne d'approvisionnement et de commercialisation, en rendant les systèmes d'échange moins onéreux, plus réactifs et mieux adaptés aux exigences des clients. Destinés à apporter une réponse aux consommateurs, les axes de progrès de l'Efficient Consumer Response peuvent être classifiés en 2 points stratégiques : limiter et éviter les ruptures de stock, et partager plus d'informations entre distributeurs et producteurs grâce aux Nouvelles Technologies d'Information et de Communication ou NTIC.

Quels sont ses atouts et avantages ?

Avoir recours à l'ECR procure de multiples avantages et atouts :

  • Booster la valeur optimale des nouveaux produits ;
  • Cibler et planifier une action promotionnelle efficace ;
  • Optimiser le réapprovisionnement ;
  • Réalisation d'un assemblage optimal des nombreux points de vente ;
  • Améliorer la collaboration entre distributeurs et producteurs en s'appuyant sur une méthode de scanning et d'un Electronic Data Interchange ou EDI ;
  • Etc.

Quels sont les différents concepts de l'ECR ?

L'Efficient Consumer Response est une approche stratégique et globale sollicitant l'établissement de divers processus et de coopérations dans des secteurs d'activité différents. Sa mise en place fixe ainsi un schéma global qui réunit 4 composantes 

  • L'implémentation des techniques d'intégration et de travail ;
  • L'établissement des différentes technologies de support ;
  • L'intégration d'une composante liée à la gérance des approvisionnements ou Supply Side ;
  • L'assimilation d'une composante qui nécessite une gestion optimale de la demande ou Demand Side.

Quels sont les différents outils de l'ECR ?

Lors de sa mise en ouvre, l'ECR fait appel à l'usage de divers outils pour optimiser le partenariat entre distributeurs et producteurs.

La GPA ou la gestion partagée des approvisionnements

Il s'agit d'un dispositif permettant de favoriser la relation client. En effet, la GPA est une démarche de réapprovisionnement continu fondée sur une logique de flux obtenus pour mieux gérer les stocks. Courante dans le secteur de la grande distribution, elle vise à limiter autant que possible les stocks, qui sont source de coût pour les industriels. En évitant les ruptures de stock, ce procédé impacte énormément sur la satisfaction clients. Par ailleurs, la GPA requiert l'établissement au préalable d'un contrat de coopération entre le distributeur et le fournisseur concernés.

La CAO ou la commande assistée par ordinateur

Cette technique permet de traiter de manière électronique les commandes via des données des entrepôts et des données de vente du distributeur. Grâce à des logiciels performants, la CAO est essentielle pour fixer les besoins et attentes en produits des distributeurs. Pour cela, les logiciels sont paramétrés afin de réaliser de façon automatique une commande selon la capacité du linéaire ou du stock maximum à effectuer.

L'EDI ou l'échange de données informatisé

Ce procédé sert à éliminer les stocks et à booster les flux de vente. Pour ce faire, une liaison électronique est établie entre les logiciels des distributeurs et de ceux des fournisseurs. Ainsi, des normes et des standards de communication sont essentiels, notamment la mise en place d'un langage normalisé. Pour établir ce langage commun, il existe différentes normes, telles que l'EDIFACT ou Échange de données informatisées pour l'administration, le commerce et le transport et le Global Standards 1 ou GS1.