Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'un travailleur indépendant ?

Un travailleur indépendant est à la fois un entrepreneur, propriétaire des moyens de production et son propre employé. Il est le seul décisionnaire.

Que retenir sur un travailleur indépendant ?
© BullRun
Que retenir sur un travailleur indépendant ?

Quid d'un travailleur indépendant ?

Au point de vue juridique, un travailleur indépendant est une personne physique pratiquant une activité qui est légalement déclarée et enregistrée. Elle dispose ainsi du statut de travailleur indépendant avec un numéro y afférent. Le terme freelance est également utilisé pour qualifier ce type d'entrepreneur. À noter que le statut d'auto-entrepreneur est différent. 

Un travailleur indépendant profite de nombreux avantages comme celui de pouvoir travailler dans différentes entreprises (SASU, EURL, auto-entreprise, etc.). Il faut cependant que la structure convienne à ses besoins. Un nombre croissant de personnes choisissent de travailler de cette manière. En France, plus de 2,8 millions de travailleurs ont adopté ce choix.

Quelles sont les activités d'un travailleur indépendant ?

Les activités pour cette forme de travail sont diversifiées et nombreuses. Un travailleur indépendant peut exercer une profession libérale, agricole ou commerciale. Pour cette dernière, il est nécessaire de s'inscrire au RCS. En règle générale, il est souvent un :

  • Professionnel libéral ;
  • Exploitant agricole ;
  • Consultant ;
  • Patron de service ou de commerce ;
  • Patron de construction, de transport ou d'industrie.

À titre d'exemple, un freelance peut travailler en tant que photographe, restaurateur, journaliste, formateur et conseiller ou encore exercer une activité liée au marketing digital. Actuellement, il est courant de trouver un freelance en marketing, un photographe freelance et bien d'autres profils.

Comment devenir indépendant ?

Avant de se lancer, certains points doivent être fixés :

  • Connaître avec précision l'activité à développer ;
  • Étudier préalablement le marché pour estimer la viabilité de l'activité ;
  • Déterminer les moyens financiers, matériels et techniques nécessaires ;
  • Rechercher des sources de financement pour le projet ;
  • Choisir la forme juridique de l'entreprise ;
  • Déterminer le régime fiscal le plus adapté ;
  • Terminer l'étape de l'enregistrement pour exercer en toute légalité.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Si choisir le statut d'indépendant présente de nombreux avantages, il faut également penser aux inconvénients.

Le point sur les avantages

La liberté est le principal avantage d'un freelance. Totalement autonome, il est le seul décideur pour son activité :

  • L'organisation du travail ;
  • La gestion ;
  • Les horaires ;
  • Les stratégies à appliquer.

Comme il est le seul responsable, il ne rend aucun compte à un supérieur. Exercer en tant que travailleur indépendant réduit les frais et les charges de gestion de l'entreprise. En outre, il peut assurer plusieurs fonctions simultanément : comptable, secrétaire, chef d'entreprise, webmarketer, commercial, etc. Il s'agit d'une personne polyvalente. Si la situation l'exige, il faut déléguer certaines tâches à un expert afin de se focaliser sur le cour du métier.

Qu'en est-il des inconvénients ?

Exercer en tant qu'indépendant consiste à assumer plusieurs responsabilités. Pour que l'activité se déroule sans encombre, un excellent sens des priorités et de l'organisation est requis. L'inconvénient majeur d'un travailleur indépendant concerne la variabilité de ses revenus. En effet, sa rémunération n'est pas fixe et ses rentrées financières dépendent de ses contrats ainsi que de ses missions. De ce fait, le calcul de son taux horaire diffère de celui d'un salarié classique.