Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Mal de dos au travail : aidez vos salariés !

Le mal de dos au travail affecte la qualité de vie des employés et la productivité en entreprise. Voici des conseils pour lutter contre la lombalgie.

Crée le 11 oct. 2021

Mal de dos au travail : que faire pour aider vos salariés ?
© leszekglasner
Mal de dos au travail : que faire pour aider vos salariés ?

Quels sont les enjeux du mal de dos au travail ?

Communément appelée mal de dos,  la lombalgie est une douleur qui se manifeste au niveau des vertèbres lombaires. Touchant le bas du dos, cette douleur peut provoquer des difficultés à réaliser certains mouvements. La douleur ressentie affecte la qualité de vie et la performance de l'employé en entreprise.

Il existe différents facteurs pouvant causer le mal de dos au travail :

  • Une position assise avachie ;
  • Un travail physique intense ;
  • Une mauvaise posture au travail;
  • Des gestes répétitifs ou inadaptés ;
  • Une position debout statique ;

Par ailleurs, le mal de dos est un réel danger pour la société, vu qu'il affecte la santé au travail. D'ailleurs, cette réalité concerne toutes les entreprises, grandes ou petites, et ce, quel que soit son secteur d'activité. En effet, la lombalgie au travail porte atteinte à la santé et au bien-être au travail. Les performances de l'entreprise sont également affectées par le coût de l'arrêt de travail du salarié souffrant de lombalgie.

Au-delà des enjeux pour l'employeur et le salarié, la lombalgie au travail a un enjeu économique de taille. Dans cette optique, l'Assurance Maladie a avancé quelques chiffres alarmants en 2017 :

  • Le mal de dos  a fait perdre 12,2 millions de nombre de journées de travail;
  • Plus d'un milliard d'euros payé par les sociétés à travers les cotisations maladies professionnelles et accidents du travail;
  • Un coût compris entre 300 et 350 millions d'euros pour les séquelles laissées par le mal de dos au travail ;

Quelles solutions utilisées pour lutter contre la lombalgie au travail ?

Ci-après quelques conseils pour aider les chefs d'entreprise à accompagner leurs salariés dans la lutte contre la lombalgie au travail. 

Adopter des mesures de prévention

Plusieurs pistes de prévention sont mises à la disposition des employeurs pour prévenir la lombalgie au travail :

  • Réduire les cadences en revoyant l'organisation du travail ;
  • Permettre à chaque salarié de faire à des pauses musculaires ;
  • Veiller à ce que chacun des travailleurs dispose du temps nécessaire pour utiliser l'équipement de manutention mis à sa disposition ;
  • Mettre à disposition des salariés le matériel de manutention nécessaire ;
  • Diminuer autant que possible les charges à porter ;
  • Former chaque employé aux postures et gestes à privilégier afin de limiter les risques de mal de dos au travail ;
  • Identifier les facteurs de risques et mettre en place des actions de prévention contre les maladies professionnelles et les accidents de travail liés au mal de dos ;

Mettre en place des mesures permettant d'adapter l'activité des salariés

L'employeur a l'obligation de mettre en place des mesures permettant d'adapter l'activité de ses salariés. Pour ce faire, il peut :

  • Encourager les salariés à consulter un professionnel de santé comme un ostéopathe ou un kinésithérapeute ;
  • Solliciter la médecine du travail ou CHSCT ;
  • Organiser le travail de chaque employé en ajustant par exemple le temps de pause. L'employeur peut aussi alterner les tâches.

Réaménager les postes de travail

Pour travailler efficacement et éviter une douleur lombaire, aménager les postes de travail est indispensable. Pour cela, les employeurs doivent investir dans le bon équipement : fauteuil ergonomique, support d'écran, repose-poignet, bureau modulable.