Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quels sont les différents types d'audits QSE ?

Les audits QSE sont des processus de contrôle ou de vérification attestant la qualité et le respect des normes dans les activités d'une entreprise.

Crée le 15 nov. 2021

Les différents types d'audits QSE et leur caractéristique
© Tierney
Les différents types d'audits QSE et leur caractéristique

L'audit QSE de la qualité

Les audits QSE mettent un accent particulier sur la qualité des produits. L'audit qualité est au cour même du système de management intégré qui doit veiller au respect des normes QSE ou qualité sécurité environnement. En guise de base de vérification, l'audit s'appuie sur un référentiel. Il peut s'agir d'une norme (française, européenne, etc.), d'un référentiel interne ou de données réglementaires. Un produit est donc considéré de qualité lorsque l'audit QSE permet de vérifier toutes les conditions définies par une norme ou un label. Parmi les référentielles qualités, on peut citer :

  • La norme ISO 9001 ;
  • Les normes Qualité métiers : ISO15189, ISO27001, HAS, etc. ;
  • Les référentiels internes qui peuvent varier d'une entreprise à l'autre.

Les audits QSE qualité d'un produit ou d'un service permettent d'attester que sa production, ses matières, ses performances et sa robustesse répondent aux critères de l'audit produit. Ils sont généralement menés par un responsable QSE et sont basés sur les exigences des clients et des progrès techniques.

Les audits QSE du processus, du produit et du système

L'audit QSE est dit " de processus " lorsque le périmètre pour lequel il s'effectue est limité à un, deux ou trois processus. Il est cependant conseillé de ne pas aller au-delà de trois processus afin de ne pas entraver l'audit qualité. L'audit processus se base sur un référentiel de certification tel que l'ISO 9001, l'ISO 14001, etc., mais peut aussi être mené sur l'ensemble des documents liés au processus comme les cartographies, les procédures .

L'audit QSE du produit, quant à lui, est un audit dont le périmètre se limite à un ou plusieurs produits. Il se déroule généralement sur la base d'un référentiel interne à l'entreprise. Il peut s'agir d'une bonne pratique, de pratiques industrielles, de pratique du métier, etc. C'est-à-dire que l'audit produit vérifie la qualité, le niveau de sécurité et l'impact environnemental du produit avant l'acheminement vers le marché.

Enfin l'audit système concerne le système management intégré, c'est-à-dire qu'il touche l'ensemble des activités avec la démarche QSE correspondant. Il s'agit d'un audit QSE global qui se tient sur un périmètre plus élargi. Il concerne l'ensemble des processus, des produits et de la production.

Les différentes étapes de l'audit QSE

L'audit QSE permet de vérifier l'efficacité de la politique et du service QSE en vue d'obtenir une certification QSE. Pour ce faire, l'audit doit se dérouler en un certain nombre d'étapes clés.

L'audit première partie ou audit interne

L'audit QSE interne ou audit première partie est réalisé par l'entreprise elle-même. Elle est opérée de manière régulière ou selon les besoins de la direction afin de soutenir le progrès continu. L'audit interne peut s'opérer au niveau des processus (petites entreprises) ou au niveau du système (sociétés plus grandes). Les résultats des audits QSE servent de base à la déclaration de conformité pour obtenir un label ou une certification QSE.

L'audit de seconde partie

Les audits de seconde partie sont réalisés par des tiers (partenaires, bailleurs, investisseurs) ayant un intérêt à l'égard de l'entreprise ou de l'organisation. Les groupes des consommateurs ou encore les cabinets de conseils, etc. peut également opérer un audit QSE. Ces audits sont notamment fréquents dans le secteur automobile pour s'assurer de la conformité des pièces fournies par le fournisseur. On parle souvent d'audit produit.

L'audit tierce partie

En règle générale, les audits QSE tierce partie sont confiés à des organismes d'audit indépendants et externes. Ce sont le plus souvent les organismes qui octroient l'enregistrement ou la certification de conformité à l'ISO 9001 ou à l'ISO 14001. En France, le COFRAC assure l'accréditation des organismes certificateurs ISO 9001.

D'autres formes d'audit comme l'audit croisé, l'audit à blanc, l'audit de renouvellement, l'audit de suivi ou encore initial peuvent être ajoutés à la liste.