Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que le contrôle de gestion sociale ?

Le contrôle de gestion sociale permet de collecter, d'étudier et de mettre en relation les données d'une entreprise. Tour d'horizon.

Crée le 22 oct. 2021

Contrôle de gestion sociale : de quoi s'agit-il ?
© ra2 studio
Contrôle de gestion sociale : de quoi s'agit-il ?

C'est quoi le contrôle de gestion sociale ?

Le contrôle de gestion sociale permet de suivre, de mesure et d'ajuster la politique des ressources humaines d'une entreprise. Il concerne différents éléments, notamment :

  • Le ratio entre le nombre d'heures d'absence et celui des heures travaillées ;
  • Les causes et le coût de l'absentéisme des salariés ;
  • Le bilan social de l'entreprise;
  • Le ratio estimant le pourcentage des travailleurs productifs comparé à l'ensemble des effectifs ;
  • Le coût et le nombre des promotions et des recrutements sur une période donnée ;
  • La pyramide des âges des employés, l'ancienneté, pourcentage des personnes en situation de handicap, la répartition entre les hommes et les femmes. ;
  • La masse salariale et la répartition entre les différentes catégories d'employés : cadres et ouvriers, femmes et hommes. ;
  • L'égalité professionnelle homme-femme;
  • Les tableaux représentant les caractéristiques des travailleurs formés par ancienneté, par sexe ou par âge ;
  • L'évolution des salaires ;
  • La somme consacrée à la formation par rapport à la masse salariale.

 Le contrôle de gestion sociale d'une entreprise concerne aussi d'autres points importants, notamment :

  • L'étude du lien entre les résultats économiques de la société et le personnel. Pour ce faire, des outils qualitatifs et quantitatifs sont mis en place comme le calcul des ratios et l'application des règlementations sociales obligatoires et impact financier ;
  • L'estimation du climat social régnant au sein de l'entreprise en se servant de méthodes quantitatives telles que le temps passé par les employés dans l'entreprise ou encore le nombre d'heures de grève dans l'année ;
  • Le sondage de l'opinion que chaque salarié se fait de la société ;
  • L'estimation du taux de satisfaction des travailleurs ;
  • L'estimation de la volonté du personnel à faire des efforts pour optimiser les performances de la société.

Contrôle de gestion sociale : qui s'en occupe ?

Le contrôle de gestion sociale est pris en charge par le contrôleur de gestion sociale. Focus sur ce métier d'avenir.

Les missions du contrôleur de gestion sociale

Pour rappel, le contrôleur de gestion sociale est connu sous des noms différents : responsable de l'administration RH, chargé d'études en ressources humaines et gestionnaire de données sociales. Ce professionnel touche à la fois le département des ressources humaines et celui de la finance de l'entreprise. Il a pour missions :

  • D'optimiser les coûts des RH ;
  • De chercher et d'étudier les données sociales de l'entreprise ;
  • D'effectuer des enquêtes et des études chiffrées en se basant sur les reportings et les différentes données collectées ;
  • De conseiller les ressources humaines en indiquant toutes les dérives éventuelles de la société ;
  • De proposer des solutions pour résoudre les problèmes rencontrés par le service de ressources humaines ;
  • D'assurer une veille du secteur social. Pour ce faire, il doit toujours se tenir informer des réformes et évolutions, notamment en termes de règlementation ou de rémunération.

Chargé d'études en ressources humaines : compétences techniques et qualités personnelles

Pour réussir dans son travail, le contrôleur de gestion sociale doit posséder un certain nombre de compétences techniques :

  • Maîtrise des outils informatiques destinés aux ressources humaines ;
  • Connaissance approfondie des statistiques ;
  • Bonne culture générale en gestion et en finance ;
  • De solides compétences linguistiques.

Côté soft skills, le responsable de l'administration RH doit :

  • Être rigoureux ;
  • Être autonome ;
  • Avoir le sens du contact ;
  • Être organisé ;
  • Être à l'écoute ;
  • Avoir une forte capacité d'analyse ;
  • Savoir s'adapter à toutes les situations.

Quelle formation suivre pour devenir responsable de l'administration RH ?

Le contrôleur de gestion sociale doit avoir au minimum un bac + 5 en finance, en comptabilité ou en ressources humaines.

Ci-après quelques exemples de diplômes permettant d'occuper le poste de gestionnaire de données sociale :

  • Master économie ;
  • Diplôme d'ingénieur ;
  • Mastère spécialisé en ressources humaines ;
  • Master contrôle de gestion ;
  • Master statistique ;
  • Master gestion sociale ;
  • Etc.

Bon à savoir : en France, le contrôleur de gestion sociale perçoit un salaire moyen de 4 167 euros net par mois.