Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment équilibrer un bilan d'ouverture ?

Le bilan d'ouverture est obligatoire lors de la création d'une entreprise, ou à la clôture d'un exercice. Voici comment équilibrer son bilan d'ouverture.

Crée le 13 sept. 2021

Qu'est-ce qu'un bilan d'ouverture et comment l'équilibrer ?
© Olivier Le Moal
Qu'est-ce qu'un bilan d'ouverture et comment l'équilibrer ?

C'est quoi un bilan d'ouverture ?

Le bilan d'ouverture est un type de bilan d'entreprise, un document comptable faisant partie des comptes annuels, et que toute entreprise ou association doit tenir. Ces derniers doivent être établis à la clôture de l'exercice. Un bilan d'ouverture peut correspondre à l'un des cas suivants :

  • Bilan de départ ou bilan d'ouverture obligatoire lors de la création d'une entreprise ;
  • Bilan de clôture établi avant répartition.

Un bilan d'entreprise se présente généralement sous la forme d'un tableau comportant deux colonnes, dédiées respectivement à l'actif et au passif.

(H3) À quoi correspond l'actif du bilan ?

L'actif du bilan, ou emplois, englobe les biens que possède l'entreprise et qui constituent ses moyens de production. Les emplois incluent :

  • Les créances des clients ;
  • Les matières premières, les marchandises et en-cours, qui représentent les stocks ;
  • Les actifs immobilisés, aussi appelés immobilisations (corporelles, incorporelles, financières) ;
  • La trésorerie ;
  • Les actifs circulants.

Que désigne le passif du bilan ?

Le passif du bilan correspond aux ressources ou aux capitaux propres de l'entreprise, et qui sont utilisés comme moyen de financement. Les ressources comprennent :

  • Les capitaux propres de l'entreprise, tels que les apports des associés ;
  • Les bénéfices ;
  • Les fonds apportés par des fournisseurs, ou emprunts ;
  • Les dettes financières.

Comment équilibrer le bilan d'ouverture de son entreprise ?

Au-delà du principe d'intangibilité du bilan d'ouverture, qui précise que le bilan d'ouverture doit être identique au bilan de clôture de l'exercice comptable, il faut également que le bilan soit équilibré.

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

L'équilibre du bilan repose sur le principe de l'équilibre financier, où chaque élément du passif correspond à un élément de l'actif. Il permet de connaître le résultat financier de l'entreprise. Pour obtenir le résultat, il faut soustraire le passif de l'actif (actif - passif = résultat). Deux possibilités peuvent se présenter :

  • Le total des actifs dépasse celui des passifs, ce qui signifie que l'entreprise a réalisé un bénéfice ;
  • Le total des passifs est supérieur à celui des actifs, ce qui veut dire que le bilan donne un résultat négatif, c'est-à-dire une perte.

Dans le cas d'un bénéfice, il est nécessaire de reporter le résultat dans la colonne du passif afin d'équilibrer le bilan. Un bilan équilibré est un bilan où le total des actifs est égal à celui des passifs.

Si le résultat démontre une perte, il faut le reporter dans la colonne de l'actif, toujours afin que les passifs et les actifs soient égaux.

Quels sont les indicateurs fournis par le bilan ?

Chaque entreprise doit tenir une comptabilité et faire un bilan afin de déterminer plusieurs indicateurs-clés de sa santé financière, comme :

  • Le taux de solvabilité ;
  • Le taux de croissance externe ;
  • Le besoin en fonds de roulement ou BFR, qui permet notamment de calculer la rentabilité financière de l'entreprise ;
  • Le fonds de roulement nécessaire au financement de l'activité.

Quels sont les différents types de bilan ?

Le bilan d'ouverture est généralement associé au bilan comptable de l'entreprise. Néanmoins, plusieurs types de bilan sont à distinguer :

  • Le bilan fonctionnel où les actifs et les passifs sont groupés suivant leurs fonctions ;
  • Le bilan financier issu du bilan comptable, servant notamment à déterminer la capacité de remboursement de l'entreprise ;
  • Le bilan social qui donne des informations sur les employés et leurs salaires ;
  • Le bilan prévisionnel qui permet de connaître les prévisions financières.