Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel désigne le business plan d'une société qui est établi pour les années futures. Voici tout ce qu'il faut savoir.

  • Imprimer

Crée le 17 juin 2020

Comment définir un bilan prévisionnel ?
© Baillou
Comment définir un bilan prévisionnel ?

C'est quoi un bilan prévisionnel ?

Essentiel dans la création d'entreprise ou la recherche d'investisseurs, le business plan se compose de divers éléments, dont le bilan prévisionnel. La mise en place de ce dernier vise à projeter la situation patrimoniale d'une société à la date de fermeture de l'exercice comptable. De ce fait, son objectif principal est de spécifier l'équilibre financier du projet financier d'une entreprise. D'ailleurs, cela peut s'avérer très utile pour présenter le projet en question.

Le bilan prévisionnel constitue également un bon dispositif de gestion d'entreprise. Effectivement, il permet de contrôler la viabilité d'un projet ou d'anticiper les activités financières d'une société.

En principe, il regroupe le passif et l'actif d'une entreprise.

Un bilan prévisionnel peut être établi :

  • Pour les années suivant l'exercice comptable en cours ;
  • Pour l'exercice comptable futur ;
  • Au cours d'un exercice comptable.

Quels sont les différents éléments composant un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel est constitué de deux colonnes distinctes, l'une pour l'actif et l'autre pour le passif. Dans chacune de ces colonnes sont placées de diverses catégories qui composent l'actif et le passif d'une société.

Qu'est-ce qui compose le passif d'une entreprise ?

Nombreux sont les éléments constitutifs d'un passif, notamment :

  • Les découvertes bancaires qui sont les avances et les découvertes accordées par les banques aux sociétés ;
  • Les dettes sociales et fiscales qui regroupent les charges sociales, les rémunérations, les impôts ou encore la TVA ;
  • Les dettes fournisseurs correspondant aux factures émises par les fournisseurs, mais dont le payement n'a pas encore été effectué ;
  • Les dettes financières qui désignent les emprunts entrepris pour financer l'entreprise ou bien les apports en compte courant ;
  • Les capitaux propres qui représentent le report à nouveau, le résultat de l'exercice comptable ou l'intégralité du capital social de la société.

Actif de l'entreprise : quelles en sont les compositions ?

Les éléments qui composent l'actif sont les suivants :

  • La trésorerie : elle regroupe les valeurs mobilières de placement, les comptes bancaires ou encore les fonds de caisse.
  • Les stocks et les créances clients : les stocks se définissent comme étant les achats opérés pour l'activité de la société. Quant aux créances clients, celles-ci correspondent aux factures versées, mais qui n'ont pas encore été payées.
  • Les immobilisations : elles désignent les actifs qui sont utilisés de façon durable par l'entreprise. Elles se composent de ce fait des immobilisations financières, immobilisations incorporelles et immobilisations corporelles.

Le bilan prévisionnel : à quoi sert-il ?

Le bilan prévisionnel peut être utilisé comme :

  • Un dispositif de pilotage servant à prévoir les risques de faillite et les plans d'actions à entreprendre ;
  • Un élément qui sera utilisé pour convaincre les investisseurs et les banquiers afin de financer les projets de la société.

L'établissement d'un double bilan prévisionnel est recommandé pour les entrepreneurs. Le premier doit être créé pour respecter les prévisions et les attentes de la direction de la société. Cependant, il doit rester objectif autant que possible. Quant au second, celui-ci doit être plus alarmiste en présentant la situation financière de l'entreprise dans le pire des cas. L'entrepreneur sera ainsi préparé au pire comme aux meilleurs des situations et n'aura pas de mauvaises surprises.