Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

La titrisation des créances commerciales : comment ça marche ?

Liquider ses créances pour renflouer sa trésorerie, voici comment la titrisation des créances commerciales peut aider une entreprise à se refinancer.

Crée le 22 déc. 2021

Les détails sur la titrisation des créances commerciales
© Richard Villalon
Les détails sur la titrisation des créances commerciales

C'est quoi la titrisation des créances commerciales ?

Effectuer une titrisation de créances commerciales consiste à vendre une partie de son portefeuille d'actifs à des investisseurs. Il s'agit généralement des factures sur des services, des prestations ou des biens qui sont en attente de règlement. Ce montage financier est courant en matière de financement des entreprises.

Quels sont les principes de la titrisation ?

La titrisation de créances commerciales est un moyen pour un vendeur de lever des capitaux en vendant certains de ses actifs de créances commerciales - titres financiers liquides - à un Fonds commun de créances (FCC). Le produit du prêt ou du billet revient ensuite au vendeur en tant que produit de l'achat des créances clients. Cette titrisation est applicable à n'importe quel type de créances :

  • Créances commerciales ;
  • Créances financières ;
  • Créances hypothécaires.

Comment s'effectue une titrisation de créances commerciales ?

Comme mentionné précédemment, la titrisation de créances commerciales consiste à effectuer un transfert de portefeuille d'actifs vers un Fonds commun de créances (FCC) ou entité ad hoc qui fait alors office d'intermédiaire. Les actifs correspondent aux créances de l'entreprise. Pour effectuer une titrisation de créances commerciales, les actifs sont préalablement sélectionnés en fonction des garanties avec des niveaux de risque et de rendement variables. Ils sont ensuite réévalués à une certaine valeur pour que la société qui rachète les actifs en tire un intérêt sur les marchés financiers.

Ces acheteurs d'actifs récupèrent en effet, après le recouvrement des créances commerciales, un bénéfice plus ou moins élevé en plus du capital investi.

Quels sont les avantages d'effectuer une titrisation des créances commerciales ?

Le plus grand avantage de la titrisation des créances commerciales est qu'elle crée de la liquidité sur le marché pour les actifs titrisés. Cela aide l'entreprise ayant une dette dans ses livres à la retirer de son bilan. En même temps, elle obtient un nouveau financement à la place de sa créance.

Effectuer une titrisation des créances commerciales permet donc à l'entreprise cédante de bénéficier d'un refinancement de crédit. Cette opération l'aide à recevoir immédiatement les liquidités dues sur ses créances commerciales, même si les délais de paiement peuvent être de 30 jours ou plus. En outre, la titrisation peut créer des opportunités pour une gestion plus efficace.

L'utilisation stratégique de la titrisation permet ainsi à une entreprise de développer son activité et d'augmenter ses bénéfices sans capitaux propres supplémentaires et/ou d'améliorer le rendement de ses capitaux propres. Ces avantages découlent principalement de l'efficacité du capital de la titrisation et des conditions du financement.

Pour les investisseurs, les titrisations offrent des opportunités d'investissement uniques et des profils risque-rendement attrayants par rapport à d'autres classes d'actifs telles que les obligations d'État et d'entreprise. La titrisation permet également de structurer des titres présentant des échéances et des profils de risque de crédit différents à partir d'un même pool d'actifs.

Alors que la nouvelle réglementation appelle à un examen plus minutieux des transactions, elle reconnaît l'importance de la titrisation pour l'économie globale. De nouvelles mesures telles qu'une meilleure documentation et la rétention des risques sont désormais en place.