Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'une créance client ?

La créance client se définit comme étant les sommes dues par les clients à une société qui lui a délivré un service ou un bien. Tour d'horizon.

Crée le 18 mai 2021

Créance client : qu'est-ce que c'est ?
© Olivier Le Moal
Créance client : qu'est-ce que c'est ?

C'est quoi une créance client ?

Aussi appelée créance d'exploitation, la créance client est définie comme étant l'ensemble de la somme due à une société dans le cadre de ses prestations de services ou de ses ventes de marchandises. Les conditions suivantes doivent être remplies afin qu'une créance soit reconnue en tant que telle :

  • Les services et les biens doivent avoir été fournis réellement au client ;
  • Le règlement de la créance ou la contrepartie financière n'a pas encore été perçu par le fournisseur ;
  • La facture correspondante doit avoir été remise au client débiteur.

La créance client prend effet à compter de la date de réalisation de la prestation de services. À cet effet, la signature d'un document certifiant l'exécution de la prestation ou d'un bon de livraison est vivement conseillée. Le titre de créance devient ainsi recouvrable et exigible dès que le délai de paiement a été dépassé.  A noter que ce délai de paiement doit résulter de l'accord entre le fournisseur et le client, et ce, avant l'exécution de la transaction commerciale. Le droit français limite généralement ce délai à 60 jours à partir de la date de facturation.

La créance client dans le bilan comptable

Les créances clients sont enregistrées à l'actif du bilan comptable, dans la partie " Immobilisations financières ". Le compte 411 doit être débité à la date de réalisation de la prestation ou de la fourniture des marchandises. Il est également recommandé de créditer une subdivision du compte 70. Dès lors que le délai de paiement est dépassé et qu'il n'a pas été reçu par la société, le compte 416 est débité, tandis que le compte 411 est crédité.

Créance client : quelles conséquences sur le besoin en fonds de roulement ?

Pour rappel, le besoin en fonds de roulement ou BFR se définit comme étant le montant de liquidité indispensable à la société pour développer son activité et pour pouvoir continuer à vendre ses services et ses biens. La dégradation des délais de paiements clients peut engendrer une surchauffe du besoin en fonds de roulement ou BFR de l'entreprise. Cela augmentera par la même occasion le risque de solvabilité client et le risque d'impayés client. Pour faire face à une telle situation, l'idéal est de recourir à un crédit bancaire. À savoir qu'il ne s'agit pas d'une démarche aisée, surtout si le débiteur est en dépôt de bilan ou insolvable.

Recouvrement des créances clients : comment ça marche ?

Un délai de paiement doit être accordé pour qu'une créance client soit recouvrable. Il faut aussi attendre que le minimum 30 jours calendaires accordé au débiteur touche à sa fin. Cependant, même arrivée à ce terme, le créancier doit toujours tenter d'obtenir le règlement de la somme en engageant une procédure à l'amiable. En cas d'échec, il peut se servir de la méthode d'affacturage qui consiste à confier le recouvrement des créances clients à un organisme tiers. À cet effet, une convention doit être signée entre le chargé de recouvrement et le créancier. Ci-après les conditions requis pour mener à bien cette procédure :

  • Les conditions précises de recouvrement des fonds ainsi que leur encaissement;
  • Le coût de la créance ;
  • Le montant de la procédure de recouvrement de créance ;
  • Le fondement de la créance.