Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment comptabiliser l'abondement ?

L'adhésion à un PEE nécessite la participation des salariés, l'intéressement des salariés et la comptabilisation abondement.

Crée le 6 oct. 2021

Comptabilisation de l'abondement
© Olivier Le Moal
Comptabilisation de l'abondement

Qu'est-ce que l'abondement ?

L'abondement est la somme versée par l'entreprise en complément des sommes investies par ses salariés. En d'autres mots, il s'agit d'un complément réalisé par l'entreprise pour encourager ses salariés dans leur effort d'épargne. Dans le cadre d'un PEE, tout comme les primes de participation et d'intéressement, l'abondement est exonéré d'impôts sur le revenu.

Il s'agit d'un terme très souvent retrouvé dans les avantages postérieurs à l'emploi pour la motivation des salariés.

Les avantages à long terme à l'emploi

En dehors des salaires et des charges, une entreprise dispose d'autres moyens pour motiver ses salariés :

  • La participation des salariés aux résultats de l'entreprise ;
  • L'intéressement des salariés ;
  • Le plan d'attribution d'actions gratuites ;
  • Le plan d'option d'achat ;
  • Le plan de souscription d'actions;
  • Le plan d'épargne d'entreprise PEE;
  • L'octroi de tickets restaurant, de chèques cadeaux, etc.

Le plan d'épargne d'entreprise ou PEE

Il s'agit d'un système d'épargne collectif faisant participer l'entreprise et ses salariés dans la constitution d'un portefeuille de valeurs mobilières. Les sommes sont obtenues grâce à la participation des salariés, de l'intéressement des salariés et complétées par un abondement des entreprises.

L'épargne salariale est mise en place par les entreprises pour leur permettre de partager les bénéfices et les performances de la structure avec ses salariés.

Quels sont les étapes de comptabilisation de l'abondement ?

La comptabilisation abondement apparaît dans deux types de plans :

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

  • Dans les plans d'épargne d'entreprise PEE ;
  • Dans le plan d'épargne retraite d'entreprise collectif.

Ces plans sont réalisés sur la base d'un contrat qui peut se présenter sous trois formes différentes :

  • En tant que contrat d'assurance de groupe ;
  • En tant que contrat de couverture d'engagement de retraite supplémentaire ;
  • En tant que compte-titres ouverts auprès d'une entreprise de crédit.

Comptabiliser l'abondement pour un PEE

L'abondement, est débité du compte 647 " autres charges sociales " et du compte 645 " charges de sécurité sociale et de prévoyance " du montant du forfait social. Il sera ensuite crédité au compte 431 " sécurité sociale du montant du forfait social ", majoré de la CSG et de la CRDS sur l'abondement et du compte 4247 " plan d'épargne d'entreprise ". Ceux-ci viendront s'ajouter aux versements des salariés et aux montants qui viennent de la participation et de l'intéressement.

Comptabiliser l'abondement pour un PERECO

Il existe deux formes de versements effectués par l'entreprise :

  • L'abondement avec la contribution du salarié ;
  • L'abondement sans contribution du salarié.

Ces contributions, sur le plan comptable, constituent une charge de personnel. Indépendamment des résultats de l'entreprise, l'abondement se fait sans la participation des salariés.

La comptabilisation se fait donc au niveau des charges de personnel :

  • Débit : subdivision du compte 647 " autres charges sociales - abondements à un plan d'épargne " et du compte 6451 " cotisations à l'URSSAF " pour le forfait social ;
  • Crédit : du compte 431 " sécurité sociale URSSAF " et du compte 421 " rémunérations dues " pour le montant de l'abondement diminué de la CSG et CRDS.

À part la comptabilisation des abondements, il faut noter que les frais de gestion d'un plan d'épargne retraite à la charge de l'entreprise sont classés dans le compte 628 " charges externes diverses ".