Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que la balance auxiliaire ?

Le terme balance auxiliaire est surtout employé par les entreprises. Ce document a une grande valeur dans la saisie comptable.

Crée le 14 sept. 2021

Balance auxiliaire : définitions
© Coloures-Pic
Balance auxiliaire : définitions

C'est quoi la balance auxiliaire ?

La balance auxiliaire est un document comptable réalisé par les entreprises afin de mieux suivre leurs comptes. Document facultatif pour les cabinets comptables, ce sont les entreprises qui y ont souvent recours pour faciliter leur révision des comptes. Il s'agit d'un état comptable dont le contenu détaille les informations sur des comptes tiers, clients et fournisseurs.

L'utilisation des balances auxiliaires permet aux entreprises de suivre l'état de leur transaction avec leur client ou leur fournisseur. Il s'agit d'un moyen efficace pour mieux mettre en place les informations et monter les bilans sur la situation comptable intermédiaire.

Que contient la balance auxiliaire ?

Ce document se présente sous la forme de tableau pour détailler au maximum les comptes tiers :

  • Compte 411 " Clients " ;
  • Comptes 404 " Fournisseurs ".

Les informations suivantes sont consignées dans le tableau qui compose la balance auxiliaire :

  • Le numéro de compte du client ou du fournisseur ;
  • Le numéro de compte auxiliaire du tiers ;
  • La dénomination du compte tiers ;
  • Le total du solde au début de l'exercice pour les fournisseurs et les clients ;
  • Le total des dettes de l'entreprise envers les fournisseurs.

A quoi sert la balance auxiliaire ?

Comme vu précédemment, la balance auxiliaire n'est pas une obligation comptable. L'établissement de ce document permet de simplifier le travail de la saisie comptable. La balance auxiliaire contient alors d'importantes informations sur les clients et les fournisseurs telles que :

  • Les dettes d'une entreprise envers ses fournisseurs ;
  • Les créances détenues par une entreprise vis-à-vis de ses clients.

Ces informations détenues permettent alors :

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

  • La vérification de l'état des factures en cours ;
  • L'identification des factures fournisseurs qui sont dues ;
  • Le repérage de doublons ou des factures non-éditées ;
  • L'édition des comptes auxiliaires ;
  • Le contrôle de la balance générale.

Balance auxiliaire, balance générale et balance âgée, quelles différences ?

Un entrepreneur fait appel à une balance auxiliaire pour suivre les comptes de ses clients ou fournisseurs. A part cela, il existe d'autres balances que des dirigeants d'entreprises peuvent utiliser pour mieux gérer la comptabilité de son entreprise.

Balance auxiliaire

La balance auxiliaire est surtout utile pour les grandes entreprises qui travaillent avec de nombreux clients ou fournisseurs. L'établissement de la balance auxiliaire permet :

  • La gestion de la trésorerie d'une entreprise : édition et suivi des factures ;
  • La détection des erreurs comptables : facilitation de l'établissement du bilan comptable annuel ;
  • L'identification des clients ayant besoin d'être relancés.

Balance générale

La balance générale est, dans la comptabilité, un document regroupant tous les comptes qui apparaissent dans le grand livre d'une entreprise. Comme la balance auxiliaire, elle n'est pas obligatoire, mais vient en aide aux experts-comptables pour la réalisation des déclarations de TVA.
Il s'agit surtout d'un outil de gestion et de contrôle pour révéler les éventuelles anomalies rencontrées dans la réalisation d'un exercice donné. La balance générale permet de mieux comprendre :

  • Les comptes de résultat ;
  • Les bilans comptables.

Aussi appelée balance comptable, elle permet de contrôler la mise en place des documents comptables suivants :

  • Le bilan comptable ;
  • Les comptes de résultats ;
  • Les écritures d'amortissement ;
  • Les documents prévisionnels.

Balance âgée

La balance âgée est aussi un document comptable s'intéressant aux comptes tiers, clients et fournisseurs. Contrairement à la balance auxiliaire, celle-ci apporte plus de précisions sur les différentes informations déjà apportées.

La balance âgée apporte plus de précisions sur l'exigibilité des sommes en cours de dénouement financier ainsi que leurs échéances prévues.