Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment lire une balance générale en comptabilité ?

Couramment utilisée en comptabilité, la balance générale offre une vue d'ensemble sur les différents comptes d'une entreprise.

Crée le 14 mai 2021

Balance générale en comptabilité : quelle interprétation ?
© suntezza
Balance générale en comptabilité : quelle interprétation ?

C'est quoi une balance générale ?

La balance générale ou balance comptable est un document de synthèse permettant de regrouper tous les comptes en mouvement au cours d'une période donnée. Même si elle n'intègre pas les documents obligatoires en comptabilité, elle offre toutefois une information synthétique sur chaque poste.

La balance des comptes fait ressortir les soldes créditeurs et débiteurs sur la période d'un exercice. Partant du grand livre, elle consiste à reproduire l'état de l'exercice en rassemblant tous les totaux sur les soldes débiteurs et créditeurs. Ce document permet de confirmer l'exactitude de la comptabilité et du bilan.

La balance comptable comprend trois déclinaisons :

  • La balance générale : regroupant tous les comptes de l'entreprise ;
  • La balance auxiliaire : recensant uniquement les comptes fournisseurs ou les comptes clients ;
  • La balance âgée, que ce soit balance clients ou balance fournisseurs : reproduit les données de la balance auxiliaire tout en ventilant les créances et éventuelles dettes suivant leur échéance de règlement.

À quoi sert une balance comptable ?

Outil de gestion et de contrôle, la balance comptable permet l'audit des comptes tout en révélant les éventuelles anomalies sur un exercice donné. Elle garantit la cohérence entre tous les comptes d'une entreprise. Cette précision permet de faciliter la déclaration et le paiement de la TVA. La balance des comptes intervient également dans le contrôle des documents tels que :

  • Bilan comptable ;
  • Compte de résultat ;
  • Écritures d'amortissement ;
  • Prévisionnel.

La balance générale est à différencier de la balance commerciale et de la balance des paiements, des indicateurs économiques servant à évaluer les échanges commerciaux d'un pays avec d'autres nations du monde. La première enregistre les exportations et importations de biens tandis que la seconde retrace l'ensemble des mouvements de biens, de services et de capitaux.

Comment lire une balance comptable ?

La balance des comptes s'apparente à une liste reprenant les comptes édités de manière chronologique. Il s'agit généralement d'un tableau composé de 5 colonnes, dont :

  • Colonne 1 : numéro du compte comptable ;
  • Colonne 2 : le nom et libellé du compte ;
  • Colonne 3 : total des débits du compte ;
  • Colonne 4 : total des crédits du compte ;
  • Colonne 5 : solde du compte.

Un solde est dit débiteur lorsque le total des débits est supérieur à celui des crédits. Inversement, un solde est créditeur si la somme des débits excède celle des crédits.

L'interprétation d'une balance comptable repose essentiellement sur les achats et les ventes, particulièrement sur les créances et les dettes d'une entreprise sur une période déterminée. Durant la lecture, il s'agit de porter attention aux mouvements les plus significatifs, notamment les mouvements créditeurs ou débiteurs. La prochaine étape consiste à réaliser un comparatif des soldes de la période en cours par rapport à ceux de l'exercice précédent. Ce qui permet d'apprécier les variations et d'appréhender les écarts. L'analyse de ce document répond au mécanisme de la partie double, consistant à faire correspondre le montant total de la colonne des débits à celui de la colonne des crédits. Pour obtenir l'équilibre de la balance, il s'agit de solder les comptes en égalisant la valeur entre les deux sections.