Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment réaliser une croissance externe ?

La croissance externe regroupe toutes les opérations conduisant au rapprochement de deux sociétés, pour un développement effectif. Les démarches à suivre.

Crée le 28 mai 2021

Croissance externe : quelles stratégies ?
© metamorworks
Croissance externe : quelles stratégies ?

Qu'est-ce-que la croissance externe ?

La stratégie de croissance externe vise à développer son entreprise " à l'extérieur " en se rapprochant d'une autre, soit par fusion ou par fusion-absorption. Dans le cas d'un développement par spécialisation, cette démarche permet une croissance plus rapide grâce à l'acquisition de positions déjà existantes. En ce qui concerne la stratégie par diversification, celle-ci offre l'accès à de nouvelles ressources, notamment en termes de compétences et de technologies généralement difficiles à acquérir en interne. La croissance externe se révèle également efficace dans le cadre d'un développement à l'international dans la mesure où elle permet de contourner les barrières à l'entrée.

Pourquoi adopter une stratégie de croissance externe ?

Pour une entreprise, mettre en ouvre une stratégie de croissance externe donne accès à plusieurs avantages :

  • L'acquisition de nouvelles compétences : à travers le regroupement du savoir-faire de deux firmes distinctes, permettant de développer les ressources et d'élargir ainsi les horizons.
  • L'implantation à l'étranger : le choix d'une entreprise avec qui s'allier ou à acquérir est important pour se développer sur de nouveaux territoires.
  • La réalisation d'économies d'échelle : la mise en commun des deux activités permet de bénéficier d'une baisse des coûts de production.
  • Parvenir à une taille critique : permettant d'acquérir plus de compétitivité sur le marché.
  • Un développement rapide sur le marché : la fusion de deux entités permet d'augmenter la part de marché. Cela qui permet de générer plus de chiffres d'affaires avec des produits et des services supplémentaires.
  • La réduction du pouvoir de négociation des clients et des fournisseurs : une part de marché plus large améliore le pouvoir de négociation auprès des fournisseurs et clients.
  • L'élargissement de sa clientèle et de sa présence géographique.

Croissance externe : quelles stratégies adopter ?

Stratégie d'acquisition, alliances ou fusion d'entreprise, la croissance externe peut revêtir plusieurs formes.

En quoi consiste l'acquisition d'entreprise ?

L'acquisition d'entreprise offre un véritable gain de temps dans la mesure où elle permet de conquérir rapidement des parts de marché et d'améliorer ainsi la visibilité auprès des nouveaux partenaires et clients. La croissance externe permet en outre la diversification de l'activité sans devoir investir massivement dans la R&D. Par ailleurs, racheter un concurrent permet de profiter de contrats pérennes ainsi que de salariés compétents. Cette démarche offre en outre l'opportunité d'effectuer des synergies, mais également de rationaliser des coûts, notamment en matière d'achats. D'autre part, le rachat d'un fournisseur permet de mieux contrôler sa chaîne de production.

La fusion d'entreprises

La fusion d'entreprises vise à regrouper les patrimoines ainsi que les activités de plusieurs entreprises pour n'en former qu'une seule. Cette démarche peut aboutir à la création d'une nouvelle firme ou encore à l'absorption d'une société par l'autre. Ce qui est généralement le cas d'une firme avec l'un de ses distributeurs entre autres.

L'accord de partenariat

Moins rigide et moins coûteuse qu'un rachat, cette alliance englobe divers champs de collaboration, pouvant déboucher à une inter-relation plus intime. À cela s'ajoute l'acquisition de nouvelles compétences et la création d'une nouvelle offre commune.