Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Pourquoi favoriser la mobilité interne ?

La mobilité interne est une stratégie d'entreprise qui consiste à prévenir la fuite des talents et à favoriser l'évolution professionnelle. Les avantages.

Quels sont les avantages de la mobilité interne ?
© Blue Planet Studio
Quels sont les avantages de la mobilité interne ?

Mobilité interne, c'est quoi ?

La mobilité interne ou recrutement interne est une stratégie d'entreprise qui consiste à exploiter les ressources humaines dont la firme dispose pour recruter des collaborateurs. Contrairement au recrutement externe, le dirigeant de l'entreprise procède à l'engagement des salariés à l'intérieur même de l'entreprise. Les employés sont alors repositionnés sur d'autres postes pour optimiser le développement de l'entreprise et éviter la fuite des talents.

Quels sont les avantages de la mobilité interne ?

La mobilité interne est jugée intéressante dans la mesure où elle permet de mettre en valeur les ressources disponibles au sein de l'entreprise et de promouvoir l'évolution professionnelle des employés. Voici une liste non exhaustive des principaux avantages :

Réduction des dépenses relatives aux recrutements

Comme toutes les procédures de recrutement se font à l'intérieur de l'entreprise, les dépenses y afférentes sont alors très limitées. En effet, grâce à la mobilité interne, il n'est pas nécessaire de diffuser des annonces ni de former les nouveaux employés. Ces derniers s'adaptent plus rapidement et sont opérationnels dès l'embauche.

Meilleure gestion des talents

La mobilité interne témoigne la confiance de l'employeur envers ses employés. Elle permet notamment de mettre en valeur les talents de chacun d'entre eux et de les motiver. Il s'agit alors d'un bon moyen pour conserver les talents. De plus, l'esprit de compétition qui règne dans l'entreprise peut s'avérer bénéfique pour son développement.

Meilleure synergie au sein de l'entreprise

La mobilité interne offre une meilleure cohésion au niveau de l'entreprise. En effet, un salarié déjà acclimaté à l'environnement professionnel, aux locaux et à la culture s'intègrera plus facilement à sa nouvelle équipe. De ce fait, une mobilité interne bien organisée permet d'améliorer l'organisation collaborative entre les services et optimise la productivité des équipes.

Quelles sont les options possibles de la mobilité interne ?

Deux options se présentent à l'employeur pour réaliser une mobilité interne :

  • Mobilité verticale : évolution hiérarchique ;
  • Mobilité horizontale : changement de poste ou de service.

Pour organiser une mobilité interne de ses salariés, le dirigeant d'entreprise doit :

  • Identifier le potentiel et le talent de chacun de ses employés, puis en évaluer les performances ;
  • Prévoir les évolutions à l'aide de formations. Par ailleurs, il est conseillé de mettre en place des séminaires réguliers afin d'informer les salariés sur les postes vacants et les engagements qui s'y rapportent ;
  • Établir un plan de succession pour remplacer l'employé engagé à son nouveau poste.

Quels risques représente la mobilité interne ?

Le statut juridique d'une entreprise et les conventions relatives à son appartenance à un certain groupe peuvent constituer un frein à la mobilité interne. Aussi, un recrutement interne mal organisé peut créer un déséquilibre au niveau de l'organisation hiérarchique de l'entreprise et mettre en péril la cohésion entre les employés.

Ainsi, le recours au recrutement externe est incontournable quand le poste nécessite une compétence et un savoir-faire particuliers. Par ailleurs, un recrutement externe permet souvent de redynamiser l'équipe et stimuler la performance des équipes.