Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment réussir une stratégie de spécialisation ?

Pour une entreprise, la stratégie de spécialisation consiste à se recentrer sur un métier ou une activité unique. Les démarches pour la rendre efficace.

Crée le 28 mai 2021

Comment mener une stratégie de spécialisation efficace ?
© Kromosphere
Comment mener une stratégie de spécialisation efficace ?

C'est quoi une stratégie de spécialisation ?

La stratégie de spécialisation consiste pour une entreprise à se focaliser sur un cour de métier ou un secteur d'activités. L'objectif est d'y développer des compétences spécifiques sans passer par la création de nouvelles activités.

La spécialisation est particulièrement adaptée pour les secteurs en phase de démarrage ou en pleine croissance. Malgré la nécessité d'un investissement conséquent, cette stratégie permet de profiter d'un avantage concurrentiel durable à termes. Une fois l'activité à maturité, l'entreprise devra réorienter sa stratégie en choisissant l'une des méthodes suivantes :

  • En délocalisant son activité dans un autre pays. Son périmètre d'activité fait l'objet d'une expansion géographique au niveau d'un marché pertinent, pouvant être local, régional, continental, voire multi-continental ou encore mondial. Les avantages : un marché en phase de croissance où la matière première est encore bon marché.
  • En s'orientant vers un autre métier avec une compétence distinctive.

Pourquoi opter pour une stratégie de spécialisation ?

Tout dirigeant doit identifier le business model le mieux adapté à son secteur d'activité en vue d'une croissance permanente. Pour ce faire, une analyse globale du marché à travers la matrice SWOT est généralement nécessaire. Celle-ci permet de réaliser un diagnostic externe et interne du secteur.

En adoptant la spécialisation, une entreprise est plus à même de réussir sa diversification en termes de fabrication de produits. Cette stratégie globale la place en outre dans une position dominante vis-à-vis de ses concurrents à travers une meilleure maîtrise des coûts.

Domination à travers les coûts

L'entreprise dispose de coûts inférieurs à ceux de ses compétiteurs. Ce qui conduit à des facteurs de production moins coûteux, lui permettant ainsi de profiter d'une part de marché importante, de bénéficier d'économies d'échelles ainsi que d'effets d'apprentissage.

Différenciation des produits

Le produit est considéré comme étant unique par la clientèle ciblée, plaçant ainsi l'entreprise concernée dans une position de monopole. Les types de différenciation sont multiples :

  • La stratégie horizontale consiste pour une firme de proposer des produits similaires, mais avec des caractéristiques différentes portant sur l'emballage, la couleur, la forme ou le goût entre autres. Le facteur distinctif repose ainsi sur la préférence personnelle du client.
  • La stratégie verticale: une entreprise répond aux mêmes besoins de sa clientèle à travers des caractéristiques différentes, pouvant porter sur la qualité entre autres. La différence peut ainsi être subjective ou objective, ce qui justifie l'intérêt de faire appel à la publicité.

Ce domaine d'activité stratégique offre plusieurs avantages, notamment :

  • Le développement d'un avantage concurrentiel plus important en focalisant les ressources et compétences dans un seul métier ;
  • La réalisation d'économies d'échelle en rapport avec l'expérience acquise ;
  • Le renforcement d'une image positive de spécialiste sur son marché.

Comment bien mener une stratégie de spécialisation ?

La stratégie de spécialisation peut être abordée de plusieurs manières :

  • La maîtrise d'une technologie particulière ;
  • La satisfaction des besoins d'un segment de clientèle à travers la stratégie interstitielle. Il s'agit de prendre en charge un segment du marché en termes de clientèle ou de produit ;
  • La proposition d'un produit standard à plusieurs types de clients ;
  • L'abandon des activités déficitaires, notamment en phase de contexte économique défavorable comme la récession. Cette stratégie permet ainsi de mettre en place des mesures de redressement visant à rétablir l'état financier.