Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que le crédit de trésorerie ?

Le crédit de trésorerie est une sorte de crédit à court terme que les établissements bancaires accordent aux particuliers et aux entreprises. Focus.

Crédit de trésorerie : qu'est-ce que c'est ?
© Tinnakorn
Crédit de trésorerie : qu'est-ce que c'est ?

C'est quoi le crédit de trésorerie ?

Le crédit de trésorerie est une sorte de crédit à court terme qui est accordé essentiellement aux entreprises plutôt qu'aux particuliers. Les établissements bancaires exigent généralement que leur client commercial procure en échange de liquidités une forme de garantie. Cette dernière peut s'agir d'un actif tangible comme les matières premières, de stock ou d'autres marchandises. En principe, la limite de crédit accordé pour le compte de trésorerie équivaut à un pourcentage de la valeur de la marchandise qui est mise en gage. Même si le crédit de trésorerie est généralement une forme de financement garanti, celui-ci est en temps normal soumis à l'approbation du crédit.

Comme mentionné un peu plus haut, le crédit de trésorerie est une solution de financement à court terme dont un client professionnel peut disposer pour permettre le fonctionnement de son entreprise. Ainsi, si le client ne détient pas de fonds suffisants sur son compte, il peut se servir du crédit de trésorerie dans sa stratégie d'entreprise afin de mener des opérations bancaires courantes, et ce, jusqu'à la limite de son crédit.

Il existe par ailleurs diverses formes de crédit de trésorerie, notamment la facilité de caisse, l'affacturage, le crédit campagne ou encore le découvert autorisé.

Quelles sont différentes formes de crédit de trésorerie ?

Différentes options de financement à court terme sont envisageables pour les entreprises, qu'il s'agisse des PME ou des TPE.

La facilité de caisse

Il s'agit d'une solution de trésorerie très commune. Elle consiste en effet à permettre une société à placer son compte en débit durant quelques jours. La facilité de caisse est excellent moyen permettant à une entreprise de retrouver un solde créditeur le plus rapidement possible. À savoir qu'elle peut être accordée verbalement ou expressément, et ce, pour une durée strictement limitée dans le temps.

Par ailleurs, la facilité de caisse requiert les conditions suivantes :

  • Des comptes bancaires sains ;
  • Un bon relationnel avec son banquier.

Il convient de préciser que les institutions financières ne sont pas obligées d'accorder une facilité de caisse et qu'en cas d'accord, les agios à verser sont très élevés. À noter également que certaines dépenses essentielles au fonctionnement de l'entreprise peuvent être prises en charge par la facilité de caisse. Le paiement des charges sociales ou encore de la TVA peut être concerné par exemple par ce dispositif.

Le crédit campagne

Ce type de crédit est dédié aux entreprises qui mènent des activités saisonnières et dont le chiffre d'affaires est assez faible, voire même inexistant. Le crédit campagne peut courir sur une période de 1 an et permet un découvert pouvant s'étendre sur plusieurs mois. Les sociétés ouvrant dans la vente de décorations d'Halloween ou de Noël ont droit au crédit de campagne. Cela est aussi le cas pour celles qui ne travaillent que durant les périodes estivales ou hivernales. Les établissements prennent un risque énorme avec ce genre de crédit, car si elle rate sa saison, la société ne pourra pas rembourser son découvert. De ce fait, les banques qui accordent des crédits de campagne sollicitent un passif financier stable à l'entreprise qui souhaite en bénéficier.

Le découvert autorisé

Le découvert bancaire consiste à placer le compte d'une entreprise en débit durant plusieurs jours ou semaines. Ce type de crédit est autorisé durant une période indéterminée. Le découvert bancaire peut s'avérer être très utile quand une société a un besoin immédiat de trésorerie et qu'elle est en attente d'une rentrée imminente. Pour éviter les risques d'éventuels incidents, les entreprises doivent obtenir l'autorisation d'un découvert bancaire de leurs banques partenaires. Il faut aussi négocier le montant au préalable afin d'éviter les problèmes.

À savoir que la solution du découvert bancaire est moins coûteuse comparée à la facilité de caisse. Néanmoins, elle requiert le paiement d'agios auprès de la banque partenaire.