Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment bénéficier des aides Pôle Emploi pour la création d'entreprise ?

Grâce à Pôle Emploi, les entrepreneurs qui veulent créer leur entreprise peuvent bénéficier d'aides financières. Focus sur les démarches.

Création d'entreprise : comment bénéficier des aides Pôle Emploi ?
© Andrey Yalansky
Création d'entreprise : comment bénéficier des aides Pôle Emploi ?

Pôle Emploi propose des aides financières à la création d'entreprise

Les entrepreneurs qui envisagent de créer ou de reprendre une entreprise peuvent se tourner vers Pôle emploi. L'établissement public fournit des aides financières à ceux qui souhaitent démarrer une activité ou réaliser un projet. La création d'entreprise devient de ce fait plus facile grâce aux aides Pôle emploi. Parmi les coups de pouce proposés se trouvent l'ARE, l'ARCE et l'ACRE. Pour en bénéficier, il faut répondre à certains critères.

Qui peut bénéficier de l'ARE, l'ACRE ou l'ARCE ?

Il n'est pas toujours évident de faire la différence entre ARE, ARCE et ACRE. De plus, les établissements publics et privés proposent de plus en plus d'offres similaires. Pour les personnes intéressées par ces aides financières de Pôle emploi, voici certains points bons à connaitre :

  • Tous les entrepreneurs peuvent être demandeurs d'aide. La rumeur selon laquelle seuls les demandeurs d'emploi chez Pôle emploi ont la possibilité de bénéficier d'un appui financier est totalement erronée.
  • Les simples demandeurs d'emploi sont éligibles aux aides Pôle emploi, qu'ils soient indemnisés ou non. Cependant, les demandeurs non indemnisés doivent être inscrits au moins 6 mois chez Pôle emploi durant une période d'au moins deux ans.
  • Certains éléments peuvent également être requis notamment concernant l'éligibilité des personnes titulaires d'un CAPE par exemple. Sur ce point, il faut se renseigner auprès de l'établissement pour plus de précisions.

Comment choisir entre ARE et ARCE ?

L'ARE (aide au retour à l'emploi) ainsi que l'ARCE (aide à la reprise ou la création d'entreprise) sont les appuis financiers les plus sollicités chez Pôle emploi. En effet, ces dispositifs facilitent la création d'entreprise pour les personnes en quête de subventions. Ces aides diffèrent l'une de l'autre par leur nature et la procédure à suivre. Voici les éléments à connaitre pour choisir entre l'ARE et l'ARCE :

ARE

L'aide au retour à l'emploi est destinée à aider une personne à avoir un revenu régulier. Comme son nom l'indique, elle permet de toucher les allocations chômage mensuelles. Son montant va simplement dépendre du revenu que rapporte l'activité. Cette aide financière est parfaite pour les personnes qui se lancent dans un projet incertain qui, au départ, n'engendreront pas immédiatement des bénéfices.

ARCE

L'aide à la reprise ou la création d'entreprise se présente sous forme de " prime ". Pôle emploi verse une aide dont le montant peut s'élever à plusieurs milliers d'euros, soit jusqu'à 45% du montant général des allocations restant à la date de la création d'entreprise. Le versement se fait ensuite en deux étapes, la première moitié au démarrage, puis le reste 6 mois après le début des activités. Il est à noter qu'il faut être bénéficiaire de l'ACRE (anciennement ACCRE) ou aide aux créateurs et repreneurs d'entreprise pour bénéficier de l'ARCE. De ce fait, l'ARCE est recommandé aux entrepreneurs dont le projet a été parfaitement étudié. La maturité de l'activité est un des facteurs clé pour bénéficier de cette aide Pôle emploi.