Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quand faire un rapprochement bancaire ?

Une entreprise effectue un rapprochement bancaire périodique pour vérifier les écritures comptables et le solde du compte bancaire concerné. Focus.

Crée le 28 mai 2021

Quand et comment une entreprise doit-elle effectuer un rapprochement bancaire ?
© CrazyCloud
Quand et comment une entreprise doit-elle effectuer un rapprochement bancaire ?

État de rapprochement bancaire : pour quoi faire ?

Un état de rapprochement bancaire est un outil de vérification et de contrôle afin de déterminer la cohérence entre :

  • Le solde présenté par le relevé de compte bancaire de l'entreprise ;
  • Le solde du compte bancaire, le compte 512000, au niveau du journal auxiliaire de la trésorerie de l'entreprise.

En effet, les soldes présentés dans ces documents sont rarement identiques.

Ainsi, l'état de rapprochement permet de :

  • Déceler des anomalies au niveau d'une écriture comptable ;
  • Rectifier les anomalies détectées : lisser le décalage d'enregistrement influant le solde d'un compte concerné ;
  • Mettre en avant les anomalies effectuées par la banque, un fournisseur ou un client ;
  • Offrir une image sincère et véridique de l'état de la trésorerie de l'entreprise.

Dans le domaine de la comptabilité analytique, l'état de rapprochement bancaire facilite une analyse plus poussée de la trésorerie, mais également de la comparaison des dépenses et des recettes de l'entreprise.

Pour qui s'adresse l'état de rapprochement bancaire ?

D'après la définition ainsi que les objectifs relatifs à l'utilisation d'un état de rapprochement bancaire, cette méthodologie s'adresse à toutes sortes d'entreprises. En effet, dès que la comptabilisation d'une trésorerie est tenue ou que l'entité soit sous le régime du Réel Simplifié, il est nécessaire d'opter pour un état de rapprochement bancaire afin de piloter l'entreprise de manière encore plus cohérente.

Quand effectuer un état de rapprochement bancaire ?

L'état de rapprochement bancaire est un outil de contrôle efficace pour la tenue d'une bonne comptabilité ainsi que le respect de la transcription exacte des opérations relatives au compte bancaire de l'entreprise. De ce fait, il est nécessaire de l'effectuer de manière mensuelle.

En d'autres termes, il est important d'avoir un solde de compte vérifié et contrôlé, essentiellement dans le cas des fluctuations de la trésorerie, afin d'obtenir une vision réelle de la continuité d'exploitation, en termes de prévision de futurs mouvements comptables.

État de rapprochement bancaire : comment procéder ?

Afin d'effectuer correctement un état de rapprochement bancaire, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs ainsi que des étapes spécifiques à sa réalisation.

Les documents indispensables

Les documents indispensables au rapprochement bancaire, ou réconciliation bancaire sont les suivants :

  • Un extrait du Grand Livre (compte 51200) : concernant la période donnée ;
  • Le relevé bancaire qui concerne la période à contrôler ;
  • L'état de rapprochement précédent ;
  • Les éléments de saisie relatifs à la trésorerie : souches de chèques, relevé de CB, traites, etc.

État de rapprochement bancaire : de quelle manière l'effectuer ?

En théorie, l'état de rapprochement bancaire se base sur la méthode de pointage, dans le but de rapprocher le plus possible le solde du relevé bancaire de l'entreprise et celui du compte 51200.

Dans la pratique, il existe deux méthodes pour effectuer un état de rapprochement bancaire :

  • La méthode manuelle : à l'ancienne, le comptable utilise deux tableaux (enregistrement de la comptabilité et matérialisation du relevé bancaire). L'idée est à la fois de vérifier, rectifier et justifier les écarts entre les soldes à contrôler ;
  • Les logiciels comptables : rapprochement plus rapide du journal de banque ainsi que du relevé bancaire.