Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qui distingue un monopole d'un oligopole ?

En fonction de l'offre et de la demande, il existe différents types de marché, dont le monopole et l'oligopole. Qu'est-ce qui distingue l'un de l'autre ?

Crée le 26 mai 2021

Monopole et oligopole : quelles différences ?
© CrazyCloud
Monopole et oligopole : quelles différences ?

Oligopole : c'est quoi ?

Structure de marché relativement courante, un oligopole désigne un type de marché dans lequel la concurrence est limitée. Cette situation est due à l'existence de peu d'offreurs pour une multitude de demandeurs.

Quelles sont les caractéristiques de l'oligopole ?

Un marché oligopolistique se distingue notamment par l'interdépendance d'un petit nombre d'offreurs pour maximiser leurs profits. La concurrence oligopolistique ne concerne que les seules entreprises faisant partie du marché. Pour se démarquer, elles ont tendance à consacrer un budget important au domaine du marketing. Pour empêcher d'autres firmes de se développer sur le marché, il existe souvent des barrières à l'entrée pouvant se présenter sous forme de coûts élevés (coûts relatifs à l'obtention de brevets, à la recherche et au développement, etc.). Lorsque le marché en oligopole n'est dominé que par deux entreprises, il s'agit d'un duopole.

Quels sont les risques de cette structure de marché ?

Le nombre de vendeurs étant limité par rapport aux acheteurs, un marché en situation d'oligopole constitue une forme de marché imparfait. En effet, dans une situation de concurrence parfaite, le nombre d'offreurs doit être élevé. Par ailleurs, ces derniers sont indépendants. Le profit d'un offreur ne dépend pas en effet de l'attitude des autres vendeurs, ce qui est le cas en oligopole. Les risques de ce type de structure de marché concernent principalement la concurrence. En effet, la concurrence oligopolistique est généralement rude. Pour maintenir leur position dominante sur le marché, les entreprises peuvent utiliser des pratiques anticoncurrentielles comme l'abus de position dominante. Elles peuvent également réaliser des ententes anticoncurrentielles sur les prix et les quantités proposées pour se partager le marché et maximiser leurs profits. Un marché en situation d'oligopole peut concerner différents secteurs d'activité (téléphonie mobile, industrie pharmaceutique, etc.).

Monopole : c'est quoi ?

Comme le marché en situation d'oligopole, le monopole est aussi opposé à une situation de concurrence parfaite. Cependant, contrairement à un marché oligopolistique, la concurrence est inexistante dans un monopole. En effet, une seule entreprise propose un type de produits ou de services sur un marché avec de nombreux acheteurs.

Quelles sont les caractéristiques du monopole ?

Dans ce type de marché, la firme détenant le monopole correspond à l'offreur. Étant l'unique offreur d'un service ou d'un produit spécifique, elle dispose d'un fort pouvoir de marché. En cas de monopole pur, aucun substitut direct n'existe pour le produit ou le service offert. La concurrence étant inexistante, l'entreprise qui monopolise peut fixer et changer ses prix de vente à sa guise. Le principal risque de cette structure de marché concerne ainsi la liberté en matière de fixation de prix qui peuvent être élevés, au détriment des acheteurs.

Quelles sont les causes du monopole ?

Différents facteurs peuvent favoriser une situation de monopole dont les plus courants sont :

  • Le monopole public : dans ce cas, l'État octroie exclusivement à une entreprise les droits de produire un bien ou de livrer un service.
  • Le monopole naturel : une telle situation est généralement due à des coûts élevés de production constituant une barrière naturelle à l'entrée empêchant d'autres entreprises d'intégrer le marché.
  • Le monopole dû à une avancée technologique : une entreprise monopolise le marché après avoir innové ou créé un produit à la pointe de la technologie. Les innovations sont généralement protégées par des brevets qui ont cependant une durée de validité limitée.