Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment résoudre un problème de non-respect des délais de livraison entre professionnels ?

Entre professionnels, se faire livrer à temps est souvent délicat. Focus sur les solutions pour faire face à des délais de livraison non respectés.

Comment gérer le non-respect des délais de livraison entre professionnels ?
© Elnur
Comment gérer le non-respect des délais de livraison entre professionnels ?

Pourquoi respecter des délais de livraison est essentiel entre professionnels ?

L'obligation de respecter les délais de livraison est essentielle afin de renforcer la confiance entre fournisseurs et clients. Ils sont régis par les articles L.216-1 à L.216-3 du Code de la consommation. Ainsi, il est possible d'assurer une satisfaction client optimale, nécessaire au bon fonctionnement des activités.

Les causes d'un non-respect des délais de livraison

Une livraison n'est pas faite dans les délais impartis pour plusieurs raisons, dont les principales sont :

Un Lead Time trop optimiste

Un Lead Time est le temps prévisionnel d'exécution d'un processus donné, souvent en total décalage avec la réalité.

Un contrat sans mention d'une pénalité de retard

Une clause de pénalité concernant le délai de livraison est essentielle afin que toutes les parties prenantes du contrat commercial tiennent leurs engagements. Dans le cas où il y a absence de cette clause dans les CGV (conditions générales de vente), les professionnels s'exposent à des risques plus importants.

Une anticipation erronée des besoins

Une gestion des besoins erronée se présente sous plusieurs formes :

  • Les stocks varient de période en période ;
  • Les délais de certification varient sur une période donnée ;
  • Le planning de livraison n'est pas accessible à toutes les parties prenantes.

Un manque de communication

La communication est primordiale afin de gérer, suivre et contrôler son planning de livraison. De ce fait, il est nécessaire de mettre en place un protocole de communication afin d'éviter tout malentendu. La digitalisation facilite énormément cette communication en privilégiant la stratégie multicanale et la communication multicanale en B2B.

Une mauvaise gestion des retards

Les professionnels concernés par un processus de livraison devraient s'adapter à toutes les situations liées à la gestion des retards.

Que faire face à un non-respect des délais de livraison ?

Lorsqu'une entreprise fait face au non-respect des délais de livraison et des clauses incluses dans les CGV, elle peut avoir recours à :

Une démarche à l'amiable

La procédure amiable inclut :

  • La relance, en recommandé avec accusé de réception si nécessaire ;
  • La lettre de mise en demeure de payer ou de livrer. L'entreprise peut refuser la livraison si le délai est dépassé ;
  • La saisie d'un conciliateur de justice.

Une saisie de la justice

En saisissant un juge d'instance, l'entreprise obtiendra une exécution par ordonnance du contrat de la part du fournisseur. Cette injonction de faire respecte les conditions suivantes :

  • Un litige n'excédant pas 10 000 euros ;
  • Un délai de prescription applicable à ne pas dépasser ;
  • Un échec de la démarche à l'amiable.

Le but est également d'enclencher une procédure afin de percevoir des indemnités de retard, des dommages et intérêts s'il y a eu dégradation, etc.

Comment assurer le respect des délais de livraison entre professionnels ?

Afin d'optimiser les délais de livraison, les professionnels concernés par ce processus peuvent s'améliorer à travers :

  • Un suivi régulier de la clientèle ;
  • Une identification rapide des problèmes ;
  • Une mise en place d'un plan d'actions correctives ;
  • Un renforcement des équipes du fournisseur ;
  • Un établissement d'un préavis de retards potentiels ;
  • Une communication optimale entre fournisseurs, prestataires de service de contrôle qualité et clients ;
  • Une identification de nouveaux fournisseurs : évaluer les problèmes et les situations.