Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que le cashback ?

Technique empruntée aux e-commerces, le cashback permet également de gagner de l'argent grâce aux achats effectués par carte bancaire.

  • Imprimer

Crée le 23 juin 2020

Tout savoir sur le cashback
© Azat Valeev
Tout savoir sur le cashback

Cashback : présentation

Technique commerciale généralement utilisée dans l'e-commerce, le cashback permet désormais de récupérer sur un compte une partie des achats réalisés via sa carte bancaire. Si les remboursements se limitaient autrefois aux achats en ligne, les banques proposent dorénavant un reversement d'une partie des dépenses des clients dans le cadre de leurs achats dans des boutiques physiques de certains de leurs partenaires. Cette stratégie est à différencier de la possibilité d'obtenir des espèces suite à un paiement effectué auprès d'un commerçant.

Comment ça marche ?

Forte de son succès sur les sites d'e-commerce, le cash-back séduit aujourd'hui les banques. Si les réductions se situent généralement entre 2 et 5 %, certaines se proposent désormais de rembourser leurs clients à un taux plus élevé. Par exemple, la banque Société Générale offre jusqu'à 8 % de remboursement sur les achats réalisés via carte bancaire chez Monoprix, et 12 % du prix TTC chez le loueur de voiture Sixt.

Le principe du cashback adopté dans l'e-commerce est simple. L'internaute achète un produit chez un marchand partenaire du site. En contrepartie, il reçoit un remboursement équivalant à un niveau de pourcentage du coût d'achat. Le remboursement est généralement situé entre 0,5 et 5 % du prix du produit. L'obtention de rétro-commission requiert toutefois certaines conditions :

  • L'inscription au site ;
  • L'enregistrement d'un compte ;
  • L'adhésion à un programme de fidélité.

Cet engagement lui permet de profiter des achats réalisés sur les sites partenaires.

Dans cette même optique, certaines banques offrent aux clients la possibilité de récupérer un pourcentage d'une dépense effectuée avec sa carte. Ainsi, à chaque achat réalisé auprès des boutiques partenaires, le consommateur bénéficie automatiquement d'un remboursement pouvant être perçu immédiatement ou être reversé une fois par trimestre dans une cagnotte en ligne. Pour bénéficier des offres de cashback, il est essentiel de connecter sa carte bancaire sur le compte d'un magasin dédié.

Quels avantages ?

Outre les commerçants en ligne, le cashback ou retour d'argent via la carte bancaire profite aussi bien aux banques qu'aux commerçants physiques.

  • Pour les banques

Le cashback permet de contrebalancer le prix de la carte souvent élevée chez certaines, soit environ 44 euros pour une carte classique et 127 euros pour un modèle haut de gamme.

  • Pour les commerçants physiques

Le cashback constitue un générateur de trafic dans la mesure où celui-ci renforce la relation de confiance entre les deux parties, tout en favorisant la notion de proximité avec les consommateurs.

Comment reconnaître les magasins proposant du cash-back ?

À l'initiative de la FCA ou Fédération du Commerce Coopératif et Associé, les commerçants doivent désormais construire un unique logo officiel " cash-back ", pour un meilleur accompagnement des consommateurs. Par ailleurs, cette démarche vise à offrir une information claire au client en caisse concernant notamment les conditions d'utilisation du service et les coûts y afférents. Selon la FCA, le cash-back constitue un outil efficace pour apporter de la valeur ajoutée aux commerces. Devant la disparition progressive des agences bancaires, l'adoption d'une telle démarche encourage l'évolution du commerce de demain. Sa capacité d'adaptation face aux nouvelles approches et outils novateurs tels que bornes de recyclage, accès WiFi, casiers de retrait des colis, recharges pour téléphone mobile, stand des associations, ateliers de bricolage, maison des services publics, cours de cuisine ou expositions temporaires lui permet d'offrir sur le long terme un service de proximité au consommateur.