Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelles utilités des balises sémantiques ?

Les balises sémantiques permettent aux moteurs de recherche d'indexer les pages Internet. Découvrez quelles sont leurs autres utilités.

  • Imprimer

Crée le 2 juil. 2020

Quel est l'intérêt des balises sémantiques ?
© Skórzewiak
Quel est l'intérêt des balises sémantiques ?

C'est quoi balises sémantiques ?

Dans le cadre de la programmation HTML des pages internet et de la performance SEO des balises, les balises sémantiques déterminent et renseignent sur l'importance et la nature des informations qu'elles retiennent. Utiles dans l'optimisation des contenus web et du SEO, ces balises HTML indiquent au navigateur web comment procéder pour afficher le contenu d'une page Internet. D'ailleurs, elles ne livrent aucune information concernant le contenu ou le rôle du contenu qui est présenté. La tâche principale du HTML5 sémantique structurel est de combler cette lacune. Pour ce faire, ils définissent les balises spécifiques pour indiquer spécifiquement le rôle du contenu qu'elles contiennent. Cette information concise et explicite permet aux moteurs de recherche comme Bing ou Google d'assimiler l'importance relative et les rôles joués par les différentes parties d'une page web. Il convient de préciser que les Tags HTML5 ont été mis en place pour permettre à un document HTML d'avoir une meilleure structuration.

Par ailleurs, le langage HTML utilise plusieurs balises sémantiques : H1, H2, div,meta, alt, span, embed, strong, li, script et bien d'autres encore.

Comment mettre en place le balisage sémantique ?

La mise en place du balisage sémantique implique deux techniques distinctes : utilisation d'un outil d'aide de Google et se servir des plugins spécifiques CMS, les plus connus étant WordPress, Drupal et Joomla.

Se servir de l'outil d'aide de Google

Se servir de ce dispositif permet d'avoir recours au balisage sémantique sans toucher à une ligne de code source ou SLOC.

Pour utiliser l'outil d'aide de Google, voici comment faire :

  • Se rendre tout d'abord sur la page d'accueil de l'outil d'aide de balisage HTML de Google ;
  • Sélectionnez le type de données que vous voulez structurer ;
  • Copiez-collez ensuite le lien de l'article pour lequel vous souhaitez enrichir le code source. Dans le cas où votre article est dépourvu d'URL, car il n'a pas encore fait l'objet d'une publication, procédez directement au copier-coller du code HTML ;
  • Puis, cliquez sur la partie " Commencer le balisage ". Vous constaterez alors que votre contenu apparait dans la partie gauche de l'écran de votre ordinateur ;
  • Après avoir cliqué dans la partie " Nom ", le titre de votre article sera affiché sur l'onglet " Mes éléments de données ". Il ne vous reste plus qu'à ajouter les nouvelles balises, comme l'éditeur, la date de publication, images, etc. ;
  • Dès lors que vous avez balisé le maximum d'éléments possible, cliquez sur l'onglet " Créer HTML " afin de concevoir le code HTML. À savoir que les balises sémantiques sont colorées en jaune et en surbrillance ;
  • Rendez-vous dans le back-office de votre site web et insérez dans le code source les balises HTML.

Se servir de WordPress par le biais d'un plugin

Installer un plugin WordPress comme Yoast Seo ou Schema Pro permet aux propriétaires de sites internet et de blogs d'avoir facilement accès au balisage sémantique structurel. Pour y avoir recours, vous pouvez procéder comme suit :

  • Téléchargez directement le plugin depuis votre interface WordPress ;
  • Une fois que le plugin est téléchargé et activé, renseignez les divers champs avec les valeurs qui leur correspondent ;
  • Après avoir complété les champs, cliquez sur l'onglet " insert " et les balises HTML5 sémantiques seront intégrées directement au code source de votre post ou page.

Pour vérifier si l'opération s'est bien déroulée, passez de l'affichage " Visuel " à celui de " Texte "

Pourquoi utiliser le HTML5 sémantique ?

Il est plus facile pour les internautes d'identifier d'un simple coup d'oil les différentes zones d'une page web. Le contenu principal, les menus ainsi que l'en-tête HTML sont tous évidents et apparents dès la première lecture. Ce n'est pas le cas pour les " crawler " ou les robots d'indexation des moteurs de recherches. Effectivement, pour les " web spider ", les indices visuels sont difficiles, voire même impossibles à comprendre. Ainsi, ils ont besoin que vous leur communiquiez les parties constitutives de votre page.

À noter tout de même que l'usage du HTML5 sémantique à lui tout seul ne suffira pas à optimiser les performances SEO d'un site Internet. En effet, la stratégie de référencement naturel requiert la mise en ouvre d'autres techniques en plus du travail sur le contenu des pages et la sémantique.