Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment avoir une communication orale efficace ?

Certains sont très à l'aise dans la communication orale tandis que d'autres le sont beaucoup moins. Comment réussir à s'exprimer à l'oral ?

Crée le 23 déc. 2021

Communication orale: comment la rendre efficace?
© Photographee.eu
Communication orale: comment la rendre efficace?

Pourquoi soigner sa communication orale ?

La communication orale peut sembler anodine et très naturelle et pourtant, certaines personnes perdent vite leurs moyens lorsqu'il s'agit de s'exprimer pendant que tous les yeux sont virés sur elles. Toutefois, une prise de parole devant un public, devant un responsable hiérarchique ou tout simplement devant un client doit se produire à un moment donné. Bien s'exprimer à l'oral est une compétence essentielle à maitriser dans le monde professionnel. Cela est étroitement lié à l'intelligence émotionnelle. Le gérant d'une entreprise doit par exemple maitriser l'art de bien communiquer pour encadrer ses collaborateurs ou pour mener à bien les négociations avec les investisseurs. Les techniques de communication orale sont notamment nécessaires pour :

  • Diriger et accompagner les équipes
  • Faire passer des messages et transmettre des informations ;
  • Faire des annonces ;
  • Entretenir les relations ;
  • Désamorcer les tensions et les conflits ;
  • Convaincre un auditoire ;
  • Réussir un entretien ;
  • Etc.

Les clés pour une bonne communication orale

Pour une communication orale efficace, il faut prendre en compte le contenu du discours mais également la communication non verbale. Ces deux approches sont indissociables.

Soigner son discours oral

Pour atteindre les objectifs, il faut parfaire sa communication verbale. De ce fait, il est nécessaire de soigner sa diction, de bien enrichir son vocabulaire, de bien articuler les mots. Le but étant d'être le plus compréhensible possible mais aussi de captiver l'attention jusqu'au bout sans verser dans le superflu ni être trop vague. Le choix des vocabulaires à employer dépend des interlocuteurs. Par exemple, si vous vous adressez à un ingénieur ou un expert dans un domaine précis, utiliser des termes en rapport avec son domaine rendront la communication plus intense et enrichissante. En outre, pour diriger une équipe, il faut être le plus précis et le plus audible possible pour faire passer les messages.

Ne pas négliger la communication non verbale

Dans la communication orale, seulement 7% des messages seraient réellement transmis avec des mots et des phrases. Pour le reste, c'est la communication non verbale, c'est-à-dire l'ensemble des gestuels, les tons de voix, les expressions faciales, les mouvements etc. qui font le travail. Ces éléments non verbaux jouent donc un rôle important dans une prise de parole en public. Les gens seraient plus attentifs au discours lorsque le locuteur est très expressif et dynamique. Ce mode de communication joue avec les émotions, les ressentis et les avis personnels.

Comment prendre la parole en public avec aisance ?

Pour améliorer sa communication orale et être à l'aise devant un large auditoire ou encore pour ne pas paniquer devant des personnalités importantes, il y a certaines techniques à maitriser. Tout commence par une bonne gestion des émotions et une bonne dose de confiance en soi. Voici comment y parvenir.

Développer l'écoute active

Avant de maitriser la communication orale, il faut d'abord savoir écouter activement.  Il s'agit de chercher à comprendre la personne qui se trouve en face de nous en l'écoutant très attentivement, sans jugement. L'écoute active consiste à écouter puis de reformuler la parole de celui qui parle pour lui faire comprendre qu'il a été entendu et surtout compris. Cela demande de l'intelligence émotionnelle, de l'empathie, une grande disponibilité et une grande souplesse. En plus d'écouter les mots, une personne qui pratique l'écoute active sera aussi attentive aux émotions, aux tons de la voix et aux gestuels.

Poser les bonnes questions

Bien communiquer c'est aussi savoir poser les bonnes questions aux bonnes personnes et au moment opportun. Cela permet d'obtenir de précieuses informations mais aussi de mieux comprendre les situations, les personnes, les raisons et bien plus encore. C'est de cette manière que la communication est constructive. Les bonnes questions visent aussi à contourner les malentendus et à démontrer son intérêt.

Gérer son stress

Le stress peut dégager une énergie négative qui impacte le comportement et la manière dont le message sera perçu. Il est donc très important d'apprendre à gérer le stress et à se montrer plus confiant dans la communication orale. Parmi les techniques anti-stress qui fonctionnent, il y a la respiration, la méditation, le sourire, le sport, les entrainements devant le miroir mais aussi une bonne préparation du discours.