Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Analyse financière : mesurer la performance et la rentabilité

L'analyse financière est une étape cruciale pour évaluer et mesurer la santé économique d'une entreprise. Quels sont ses domaines d'évaluation ?

Crée le 6 déc. 2021

En quoi consiste l'analyse financière en entreprise ?
© Chaosamran_Studio
En quoi consiste l'analyse financière en entreprise ?

Qu'est-ce qu'une analyse financière ?

L'analyse financière est un ensemble de techniques et de démarches qui permettent de connaitre la situation économique et de déduire la pérennité financière d'une entreprise. Il s'agit d'une évaluation des états financiers qui donne des renseignements sur la solvabilité, la stabilité et la rentabilité des activités en se basant sur des documents comptables. L'analyse financière d'une entreprise s'appuie donc sur les documents issus de la comptabilité comme la liasse fiscale, le tableau de financement ou encore le compte résultat.

L'analyse financière est généralement effectuée lors d'un projet de rachat ou de fusion-acquisition de la société, ou lorsque celle-ci souhaite ouvrir son capital à de nouveaux investisseurs. Dans ce sens, l'opération met en évidence les éventuelles problématiques : on parle de diagnostic financier. Cette analyse permet ainsi d'évaluer les points suivants :

  • Les risques encourus par rapport à la stratégie de la société ;
  • Sa capacité à générer des bénéfices ;
  • Ses perspectives de croissance.

Pourquoi faut-il réaliser une analyse financière ?

L'analyse financière permet de "?faire parler les chiffres?". Il s'agit d'un outil crucial dans le processus prévisionnel d'un business plan, mais aussi dans l'établissement d'un bilan fonctionnel. Elle permet également de définir les stratégies qui amélioreront les performances de la société par rapport à la concurrence. En général, les entrepreneurs décident de réaliser une analyse financière lorsque l'entreprise rencontre des difficultés. Cette démarche leur permet de connaître l'état de santé de leur économie avant de lancer des actions pour solutionner les problèmes. Cela aide aussi dans l'identification des failles d'un concurrent. Vis-à-vis des bailleurs et des investisseurs, l'analyse financière consiste à étudier la rentabilité et à étudier la solvabilité d'un projet entrepreneurial avant d'engager le capital social.

Quels sont les domaines d'évaluation de l'analyse financière ?

L'analyse financière d'une entreprise permet de clarifier la situation de celle-ci au niveau de trois leviers essentiels : la compétitivité de l'entreprise, la pérennité des activités, et sa capacité de croissance ou de développement. Sans les indications sur ces 3 points, l'avenir de l'entreprise sera incertain, ce qui démotivera les investisseurs, et même les collaborateurs.

L'analyse de la compétitivité économique

L'analyse de la compétitivité se fait à partir du compte de résultat. Celui-ci prend généralement la forme de soldes intermédiaires de gestion. Ces derniers s'obtiennent par la confrontation du chiffre d'affaires et la marge brute, c'est-à-dire le montant total des bénéfices. Cette démarche de l'analyse financière aide notamment à comprendre comment l'entreprise se positionne sur le marché par rapport à la concurrence.

L'analyse de la pérennité financière

L'analyse de la pérennité financière est réalisée à partir du bilan comptable et des ratios (délais de paiement des clients, délais de règlement fournisseurs, rotation de stock). Plus précisément, elle étudie la capacité de la société à faire face à des aléas. La structure financière est-elle adéquate à la stratégie suivie ? Quel est le niveau d'endettement et comment la société réagit-elle face à des baisses imprévues d'activité ? Tels sont les principaux points à étudier et les sources des informations sont le bilan fonctionnel et le tableau de financement.

L'analyse du potentiel de développement

L'analyse du potentiel de développement est l'étude de la rentabilité. Cette étape de l'analyse financière cherche à établir le profil de croissance et l'entreprise et sa pérennité financière. Le constat qui en découle permet de déduire si l'entreprise a besoin ou non d'un apport de capitaux supplémentaires pour faire face aux éventuelles échéances.