Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce qu'une PME ?

Les PME ou petites et moyennes entreprises représentent 99 % des entreprises françaises en 2017. Comment définir les PME et quels en sont les avantages ?

Crée le 14 sept. 2021

Que savoir avant de créer une PME ?
© Mike Fouque
Que savoir avant de créer une PME ?

Quels sont les caractéristiques d'un PME ?

Les petites et moyennes entreprises ou PME sont les plus dominantes parmi les 4 groupes de la classification des entreprises. En effet plus de 99 % des entreprises françaises sont des PME. Cela représente environ 48,7 % des emplois et 43,2 % de la valeur ajoutée. On peut définir les PME comme des sociétés dont le nombre d'employés est compris entre 10 et 250, et dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 50 millions d'euros. Le total du bilan ne dépasse pas les 43 millions d'euros. Les micro-entreprises font partie intégrante de la catégorie  des PME, et sont même majoritaires : 94 % des PME sont des microentreprises. Selon la taille d'entreprise, la PME peut être qualifiée d'entreprise de taille intermédiaire ou ETI. Par ailleurs, plus de 54 % des PME (hors microentreprises) emploient moins de 20 salariés et environ 14 % compte moins de 50 salariés.

Qu'est-ce qu'une microentreprise ?

Globalement, la microentreprise fait partie des TPE car le nombre des salariés se situe à moins de 150. Cependant, cette catégorie de société se distingue par sa taille : moins de 10 employés en tout et un bilan annuel qui n'excède pas 2 millions d'euros. La plupart des micro-entrepreneurs exercent dans les domaines du commerce et/ou de la distribution, de l'artisanat, et dans les métiers libéraux. Les métiers relatifs à l'agriculture et l'élevage ainsi que les courtages immobiliers intègrent également le seuil de la petite entreprise.

Quelle est la différence entre PME et PMI ?

Si PME correspond aux petites et moyennes entreprises, PMI quant à elle désigne les petites et moyennes industries. Ces deux notions sont similaires au niveau de la taille et des chiffres d'affaires, mais se distingue par leur secteur d'activité. La PMI concerne principalement les activités de transformation ou d'extraction de biens, c'est-à-dire à vocation industrielle.

Émergence, l'émission 100% start-up de  Be@BossTV

Quelles sont les étapes à suivre pour créer une PME ?

Les procédures à suivre pour créer une PME reposent d'abord sur la nature et le coût de l'activité. Le jeune entrepreneur doit avoir préalablement étudié le marché et établi un business plan. C'est à partir de son business plan et son étude du marché qu'il pourra prétendre à des financements pour son projet. Sur le plan juridique, les PME sont généralement constituées avec le régime SARL (Société à responsabilité limitée) ou SAS (Société par actions simplifiée). Chaque statut implique des formalités spécifiques. Toutefois, voici les grandes lignes des étapes de base quel que soit le régime choisi :

  • Rédiger un projet de statut incluant un montage financier, l'objet social, le nombre et le droit de chaque associé, la direction de la société et l'encadrement des cessions de titres.
  • Choisir un siège social (domiciliation) ;
  • Déposer le projet de statut au RCS (Registre du commerce et des sociétés) ;
  • Ouvrir un compte bancaire au nom de la société ;
  • Après l'obtention d'un statut, publier les informations juridiques la concernant dans un journal d'annonces légales.

Quelles sont les ressources possibles pour créer une PME ?

A la tête d'une PME se trouve une personne physique ou morale, selon le cadre juridique choisi : entreprise individuelle ou société. Mais avant de se lancer dans les procédures de création d'une PME, il faut d'abord mobiliser les ressources. La plupart du temps, le financement provient de fonds propres ou de solutions proposées par les banques sous forme de prêts, de lignes de crédit ou encore de facilité de découvert. Mais il se peut aussi qu'une entreprise à taille intermédiaire ouvre son capital à des investisseurs. En outre, la PME peut bénéficier de supports et d'aides fournis par des entités comme la Banque publique d'investissement et des programmes qui soutiennent l'émergence des PME , comme le Pacte PME.