Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment éviter les conséquences d'un retard de paiement ?

Dans le monde de l'entreprise, les mauvais payeurs sont à l'origine de tensions entre fournisseurs et clients. Décryptage des conséquences et recours.

Comment se prémunir des problèmes liés à un retard de paiement ?
© wladimir1804
Comment se prémunir des problèmes liés à un retard de paiement ?

C'est quoi un retard de paiement ?

Source de tensions entre fournisseurs et clients, le retard de paiement survient lorsqu'un versement n'a pas été effectué dans les délais fixés par la date d'échéance d'une facture. Quelle que soit la partie en faute, l'on parle alors de mauvais payeur.

Le retard de paiement est un problème pouvant survenir dans n'importe quel secteur d'activité. Le plus souvent, il est dû à un déficit de trésorerie ou à des périodes difficiles qui se sont succédé.

Quelles sont les conséquences d'un retard de paiement ?

Un retard de paiement apporte son lot de conséquences néfastes sur le flux financier d'une entreprise, essentiellement sur le cycle de trésorerie. Il est également à noter que les PME sont les plus souvent touchées.

Les impacts directs

Un retard de paiement impacte négativement le cycle de trésorerie de l'entreprise qui se met en situation de danger. Les perturbations qui en découlent se ressentent entre autres sur :

  • Le règlement des factures ;
  • Le cycle de développement à travers les investissements ;
  • La réduction des primes ;
  • Le budget salarial, pouvant mener à des licenciements ;
  • L'incapacité de régulariser les charges fixes à travers le fonds de roulement;
  • La démotivation significative des collaborateurs et des dirigeants.

Les impacts indirects

Un retard de paiement affaiblit aussi indirectement l'entreprise. Il s'ensuit :

  • Une perte de temps soit considérable ;
  • Une productivité en baisse ;
  • Un potentiel de croissance qui se dévalue.

Retard de paiement : quels recours envisager ?

En tout premier lieu, le règlement d'une facture à temps permet d'éviter à coup sûr un retard de paiement éventuel. Toutefois, il est préférable de prendre certaines mesures afin d'éviter les retombées d'un retard éventuel.

La digitalisation

Grâce aux avancées technologiques ainsi qu'aux logiciels de suivi, de contrôle et de gestion, la digitalisation permet à l'entreprise d'élaborer des solutions de recouvrement efficaces en amont. Les principaux objectifs sont :

  • Une augmentation de la trésorerie ;
  • Une amélioration du potentiel d'investissement et de développement ;
  • Un gain de temps de productivité considérable.

L'optimisation de la gestion du poste clients

L'entreprise peut motiver sa clientèle à payer ses factures en adoptant des mesures liées à un suivi plus régulier, dont :

  • L'application de pénalités de retard à travers des intérêts financiers ;
  • L'externalisation de la gestion du poste clients.

La souscription d'un contrat d'affacturage

Un contrat d'affacturage se définit comme une assurance-crédit. Il garantit une couverture pouvant atteindre la totalité du montant des créances. En conséquence, des prévisions sont effectuées par rapport à :

  • La hausse de la période de financement relative à celle des retards de paiement ;
  • La hausse du coût de financement avec une possibilité de délégation du recouvrement.

L'augmentation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)

Le Besoin en Fonds de Roulement en trésorerie est un montant destiné à financer l'écart entre le décaissement et l'encaissement. Figurant parmi les principaux gages du bon déroulement du cycle d'exploitation courante, il est utile de le revoir à la hausse afin de prévoir un quelconque retard de paiement risquant d'impacter la trésorerie, la rentabilité et l'efficience de l'organisation de l'entreprise.