Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quel taux d'escompte pour paiement anticipé ?

Le paiement anticipé en échange de l'escompte commercial est une excellente stratégie pour améliorer sa trésorerie. Voici comment fixer le taux d'escompte.

Crée le 18 mai 2021

Paiement anticipé : quel taux d'escompte ?
© Andrey Popov
Paiement anticipé : quel taux d'escompte ?

C'est quoi un paiement anticipé ?

Un paiement anticipé est un paiement qui a été effectué par une entreprise avant la fourniture des biens ou des services. Il s'agit d'un paiement complet à l'avance, ce qui le différencie d'un acompte. À noter qu'un paiement effectué dès l'achèvement partiel des travaux ou à l'atteinte d'un jalon spécifique n'est pas considéré comme un paiement anticipé. Dans ce cas, il s'agit plutôt d'un paiement progressif.

Comment fonctionne un paiement anticipé ?

Dans le cadre d'une vente traditionnelle, le paiement a lieu une fois que la commande est terminée pour garantir que les marchandises soient bien expédiées à l'acheteur. En effet, une fois que les biens ou les services sont exécutés, une facture est envoyée afin de régler le paiement. Toutefois, dans le cas d'un paiement anticipé, un paiement initial est exigé avant que le bien ou le service ne soit reçu.

Sur ce point, il est à savoir que certaines dépenses communes sont également payées à l'avance. Les compagnies d'assurance, par exemple, demandent un paiement anticipé, compte tenu de la nature de leur service.

Enregistrement des paiements anticipés

Les paiements anticipés peuvent être de rigueur en fonction du type d'entreprise. Deux types de systèmes comptables, à savoir la comptabilité de caisse et la comptabilité d'exercice, impactent différemment le moment où la dépense est enregistrée dans les registres financiers de la société.

Dans le cas d'une comptabilité de caisse, une entreprise enregistre directement le paiement dès lors qu'il est effectué. Ainsi les paiements anticipés, le paiement d'une dépense par exemple, sont saisis dans la période au cours de laquelle ils sont faits. Lorsque le système de comptabilité d'exercice est utilisé par une entreprise, les paiements sont cette fois enregistrés non pas lorsque la trésorerie change de mains, mais plutôt lorsque l'évènement financier survient. Dans ce cas de figure, le paiement anticipé d'une dépense est saisi pendant la facturation et non lors du paiement.

C'est quoi un escompte ?

Le terme " escompte " est dérivé de l'italien "scontare", qui signifie "?déduire?" ou "?faire une réduction?". En effet, il s'agit d'une réduction octroyée par un prestataire ou un fournisseur à un client, si ce dernier paie sa facture dans un délai déterminé. Ainsi, pour un escompte de règlement ou escompte commercial, le client bénéficie d'une réduction de prix, en cas de règlement anticipé d'une facture.

Par ailleurs, l'escompte se distingue d'une remise commerciale, utilisée surtout dans le cadre d'une campagne de fidélisation de la clientèle ou lors d'une offre promotionnelle. D'ailleurs, calculer une remise et un escompte diffère largement. Il ne faut pas non plus confondre escompte et rabais, qui est une remise accordée au client lorsque le produit présente un défaut ou qu'il diffère de celui de la commande, ou encore, dans le cas d'un retard de livraison. À noter que la remise et le rabais s'enregistrent différemment dans les écritures comptables.

Que dit la législation ?

Selon l'article L. 441-9 du Code du commerce, les conditions de l'escompte accordé pour paiement comptant doivent obligatoirement être mentionnées sur la facture, établie par le vendeur.

À noter, conformément à la loi en vigueur, le délai de paiement ne doit pas être fixé en dessous de 30 jours. Toutefois, le délai de l'escompte peut être appliqué dans le cas d'un paiement anticipé. Ainsi, un escompte peut être accordé si le client règle le paiement avant le délai de paiement stipulé sur la facture.

Quel taux d'escompte proposer pour un paiement anticipé ?

Recourir à un escompte commercial est avantageux non seulement pour le fournisseur qui peut s'acquitter plus rapidement de ses obligations de paiement, mais aussi pour le client, qui peut faire des économies grâce à une réduction de prix. Certaines entreprises règlent également leur fournisseur en avance sans faire appel à leur trésorerie en optant pour l'affacturage inversé. Cette solution de financement permet notamment d'assurer que les fournisseurs ne se retrouvent dans une difficulté financière.

Par ailleurs, pour fixer le taux d'escompte, il faut avant tout déterminer le seuil de rentabilité sur les offres de paiement anticipé. Ainsi, si le client est solvable et que la société n'a pas de problème de trésorerie, proposer un taux d'escompte supérieur au coût de financement moyen n'est pas forcément une bonne solution. Toutefois, si la trésorerie de l'entreprise est tendue et que le client est insolvable, accorder quelques points de marge sur le montant de l'escompte peut être intéressant pour être payé immédiatement plutôt que dans les 30, voire les 60 jours selon le délai de paiement.