Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelle méthode de dépréciation des stocks ?

Il existe une méthode prédéterminée pour évaluer la dépréciation des stocks d'une entreprise. Pour plus de précision, voici un exemple type à adopter.

Crée le 14 mai 2021

Pour quelle méthode de dépréciation des stocks opter ?
© magele-picture
Pour quelle méthode de dépréciation des stocks opter ?

La dépréciation des stocks : c'est quoi ?

Pour connaître la définition exacte de la dépréciation des stocks, il est essentiel de déterminer les raisons de son apparition et des étapes à suivre pour la réaliser.

Pourquoi procéder à la dépréciation des stocks ?

La dépréciation des stocks est la baisse de la valeur des produits stockés par une entreprise. En principe, ce fait résulte de la difficulté à vendre des produits. Diverses raisons peuvent expliquer cette dépréciation : les produits se sont détériorés, démodés ou sont devenus obsolètes. La comptabilisation de la dépréciation des stocks face à cette baisse de valeur sert à évaluer la perte possible.

La dépréciation des stocks correspond au principe comptable de prudence. Elle se justifie par la vente à un prix inférieur au coût de revient ou à la destruction totale des stocks. Afin de constater les faits, une écriture de dépréciation des stocks doit être établie.

Quand effectuer la dépréciation des stocks ?

Chaque entreprise doit effectuer au moins un inventaire annuel avant d'effectuer la dépréciation des comptes. Durant la procédure d'inventaire, la valeur des stocks peut être inférieure à leur valeur d'entrée. C'est à ce moment-là qu'intervient la dépréciation. En effet, celle-ci intervient en principe au moment de la clôture des comptes et de la mise à jour à chaque clôture.

Toutefois, si la baisse de la valeur du stock est réellement constatée, la dépréciation peut intervenir avant la fin des exercices. Autrement dit, si le coût d'achat ou de production des produits est inférieur au prix de vente hors taxe souhaité, l'entreprise peut procéder à la dépréciation des stocks. Ainsi, la destruction des stocks peut déclencher la procédure de dépréciation.

Comment effectuer la dépréciation des stocks ?

Quelques démarches sont à entamer avant de procéder à la dépréciation des stocks.

Comment constater une provision ?

Une provision dépréciation des stocks est la constatation comptable de la perte de la valeur d'un élément actif d'une entreprise. Afin de constater une provision, il faut déterminer le prix initial des produits et les perspectives de vente. La provision consiste à revoir le prix de vente des stocks dans les conditions normales et le prix final auquel ils ont été vendus.

Le taux de dépréciation est la différence constatée entre le prix de revient des stocks et le cours du jour au moment de l'inventaire. À la clôture des exercices, le comptable réévalue la dépréciation sur la base de la provision. Si la valeur de la dépréciation reste inchangée, l'entreprise n'a plus besoin de procéder à une nouvelle écriture.

Comment justifier une dépréciation ?

La dépréciation se justifie sur la base du risque de vente à un prix inférieur et sur l'appréciation du montant des pertes envisageables. Chaque entreprise doit s'assurer que le cours du jour des stocks soit inférieur au prix de revient de ces derniers.

L'évaluation des provisions par voie de statistique est une méthode de dépréciation des stocks acceptée par l'Administration fiscale et par la jurisprudence. Seulement, cette évaluation doit avoir un caractère d'approximation suffisant. Les entreprises de petite taille peuvent recourir à cette méthode. Toutefois, leur comptable doit faire attention, car l'administration fiscale vérifie toujours la rationalité et la fiabilité de leur système d'évaluation.