Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelle est la différence entre une DLC et une DLUO ?

Il existe deux types de dates de péremption pour les produits alimentaires : DLUO et DLC. Découvrez comment faire la différence entre ces deux acronymes.

  • Imprimer

Crée le 21 août 2020

DLC et DLUO : quelle est la différence ?
© Jérôme Rommé
DLC et DLUO : quelle est la différence ?

C'est quoi la date de péremption ?

Les dates de péremption sont apposées sur la majorité des aliments vendus en France depuis la fin des années 50. Le but ? Prévenir les risques d'intoxication alimentaire, éviter le gaspillage intempestif et optimiser la satisfaction client. Cette initiative est efficace, surtout lorsque les informations sont claires et précises pour le consommateur, mais ce n'est pas toujours le cas ! D'après la loi, les étiquettes des produits alimentaires doivent indiquer les conditions spécifiques de conservation et la date jusqu'à laquelle le produit alimentaire préserve ses propriétés particulières. Afin de mieux éclairer les consommateurs, les experts ont mis en place deux types de dates sur les étiquettes alimentaires : la DLC ou Date Limite de Consommation et Date Limite d'Utilisation Optimale ou DLUO.

À noter que la température de conservation présentée sur l'emballage doit être soigneusement respectée pour préserver la qualité du produit. Cette condition s'applique également pour la nature de cuisson. Une boîte de conserve altérée, un packaging gonflé ou une odeur désagréable doivent alerter le consommateur, car il y a danger. Le cas échéant, jeter le produit est impératif.

Comment différencier la DLUO et la DLC ?

En termes de dates de péremption, savoir différencier les nombreuses inscriptions est essentiel, car elles ne fournissent pas toujours les mêmes indications. Entre la date de péremption réelle et la durée de conservation de la nourriture, savoir décrypter les acronymes est de mise.

La Date Limite de Consommation ou DLC

 Aussi appelée Date Limite de Vente ou DLV, la DLC doit être respectée de manière impérative. La Date Limite de Consommation s'applique essentiellement aux denrées fragiles, susceptibles de présenter un danger immédiat pour la santé après une courte période. Cette date est identifiable grâce à une indication spécifique : " À consommer jusqu'au. ". Elle est ensuite suivie de la mention du jour et du mois. La durée de conservation est fixée par la réglementation en termes de contrôle sanitaire. La DLC concerne entre autres les produits qualifiés de fragiles comme les produits laitiers, la viande, les charcuteries ou encore les poissons.

La Date Limite d'Utilisation Optimale ou DLUO

La DLUO ne revêt pas de caractère impératif, comme dans le cas de la DLC. Même si la date de péremption est dépassée, la denrée ne constitue aucun danger pour celui ou celle qui la consommerait. Toutefois, elle peut avoir perdu la moitié ou la totalité de ses qualités spécifiques. Cela concerne par exemple :

  • Les aliments diététiques pour enfant, qui une fois la DLUO dépassée, perdent leur teneur en vitamines ;
  • Le café qui, après avoir dépassé un certain délai, perd automatiquement son parfum ;
  • Les pâtisseries sèches qui, en vieillissant, ont tendance à perdre peu à peu leurs qualités gustatives ;

La DLUO est présentée sur les emballages par la mention : " À consommer de préférence avant le. ". Elle est ensuite complétée par les indications suivantes :

  • Pour des produits ayant une durabilité inférieure à 3 mois : jour et mois ;
  • Pour les denrées alimentaires auxquelles la durabilité est comprise entre 3 mois et 18 mois ;
  • Concernant les produits ayant une durabilité supérieure à 18 mois.