Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment optimiser les clics en utilisant le CamelCase ?

Permettant d'augmenter le taux de clics, le CamelCase désigne une manière d'écrire un mot en écrivant l'initiale de chacun d'un terme présent en majuscule.

  • Imprimer

Crée le 9 juil. 2020

Comment booster les clics en se servant du CamelCase ?
© borkus
Comment booster les clics en se servant du CamelCase ?

C'est quoi un CamelCase ?

À l'origine, le CamelCase ou casse de chameau fut utilisé pour rendre plus lisibles les termes contenant plusieurs termes liés en écrivant certaines lettres en majuscule. Cela est le cas par exemple des mots PlayStation, MasterCard ou YouTube. Il paraît que cette manière d'écrire permettait aux Écossais de mieux visualiser leurs noms qui commençaient par " Mc " ou " Mac " et en faciliter la lecture.

Cette expression est également très fréquente en SEO, surtout pour le contenu de la balise title. Elle est surtout utilisée par la presse anglaise, mais se généralise de plus en plus en France.

L'objectif principal du CamelCase est d'afficher dans la page de résultats des moteurs de recherche ou SERP un contenu web. Par ailleurs, ce genre d'affichage permet d'aider les articles Internet à être mieux perçu et lu par l'internaute. En théorie, en CamelCase, c'est la lettre interne qui est écrite en capitale. Cela est par exemple le cas pour le mot " userAccount ".

Il est essentiel de préciser que cette technique ne peut pas améliorer le classement d'une page web. Elle constitue uniquement un bon moyen pour une page déjà classée d'obtenir un meilleur taux de clic ou TDC dans la SERP.

LowerCamelCase, qu'est-ce que c'est ?

Les expressions qui débutent par une lettre minuscule et suivie d'une lettre majuscule sont considérées comme étant des mots CamelCase inférieurs ou LowerCamelCase. Le plus souvent, ces derniers concernent les noms de marques ou de sociétés. Voici quelques exemples de LowerCamelCase :

  • dBase ;
  • eBook ;
  • eGPU ;
  • iGoogle ;
  • iMac ;
  • iPad ;
  • iTunes ;
  • gLinux ;
  • eScan ;
  • etc.

Quelles règles s'appliquent au CamelCase inférieur ?

En principe, les LowerCamelCase ne doivent pas être utilisés comme premier mot au sein d'une phrase. Toutefois, si cela ne peut être évité, il est préférable de suivre les règles du guide de style dont vous vous servez dans votre écriture. Par exemple, le " Chicago Manual of Style " exige que les noms d'entreprises ou de marques qui commencent par une lettre minuscule doivent rester en tant que tels même en début de phrase. Par contre, " The Associated Press Stylebook " veut que la première lettre d'un mot CamelCase inférieur s'écrive en majuscule.

Pourquoi utiliser le CamelCase ?

Se servir du CamelCamel peut valoir des clics supplémentaires pour un site Internet. Le titre est primordial dans le cas où vous souhaitez que le cybernaute visite votre page web. Le clic est en effet conditionné par la pertinence du mot-clé. Il est aussi maintenu par un facteur beaucoup plus superficiel qui n'est autre que l'aspect des caractères. En général, les détails importants s'avèrent pertinents lorsqu'ils sont en majuscule, écrits à l'aide d'un caractère différent ou en gras. D'ailleurs, c'est cet effet optique précis qui est exploité par la pratique du CamelCase.

En référencement naturel, l'usage de la technique casse de chameau s'opère essentiellement au niveau des balises métas et des balises titres. À cet effet, les pages web affichées sur les nombreux résultats de recherches sont beaucoup plus implémentées grâce à la récurrence des caractères. À savoir que le contraste produit par la méthode casse de chameau peut entrainer une meilleure visibilité.