Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Optimiser sa productivité : la méthode des 7 gaspillages

Eliminer le gaspillage est la base même du Lean management. Découvrez ce qui vous coûte de l'argent et des ressources, et réduit votre rentabilité.

Crée le 22 déc. 2021

Améliorer la productivité : la technique des 7 gaspillages
© Olivier Le Moal
Améliorer la productivité : la technique des 7 gaspillages

Améliorez votre productivité : halte au gaspillage !

Auto-entrepreneur, supprimer les activités non créatrices de valeur est l'une des conditions les plus importantes pour augmenter votre productivité et atteindre un meilleur prix d'accessibilité. Pour ce faire, il est important d'identifier à l'avance les activités (Muda) qui peuvent influencer négativement les processus de production et temps de travail. Cette méthode de suppression du gaspillage est créée par Taiichi Ohno, père fondateur de Toyota, qui a consacré sa carrière à établir un processus de travail plus efficace : le Lean Management.

C'est quoi le Lean management ?

Le Lean management est une approche de gestion d'entreprise qui prend en charge le concept d'amélioration continue.

Quels sont les principaux avantages du Lean management ?

Cette approche à long terme du travail cherche systématiquement à réaliser de petits changements progressifs et positifs à commencer par réduire le gaspillage dans les processus de production pour un meilleur prix d'acceptabilité. Cette méthode vise également un meilleur management des compétences et une meilleure gestion des stocks se caractérise par un surstockage afin de répondre à une demande inattendue, de se protéger des retards de production, de la mauvaise qualité ou d'autres problèmes. Les stocks excessifs ne font pourtant qu'augmenter les coûts de stockage et d'amortissement.

  • Les mouvements inutiles

Ce type de gaspillage concerne les mouvements ou déplacements inutiles d'employés ou de machines. Ils peuvent causer des blessures, prolonger le temps de production, etc. En d'autres termes, faites tout ce qui est nécessaire pour mettre en place un processus dans lequel vos collaborateurs effectuent le moins de déplacements possible pour travailler.

  • Les temps et délais d'attente

Chaque fois que les marchandises ou les tâches ne bougent pas, un "gaspillage de temps" se produit. Par exemple, des marchandises en attente de livraison, des équipements en attente de réparation ou un document en attente d'approbation par les dirigeants.

  • Faire de la surproduction

Produire plus signifie que vous dépassez la demande du client, ce qui entraîne des coûts supplémentaires. De plus, si occasionnellement un défaut apparaît lors d'une surproduction, cela signifie que votre équipe devra retravailler plus d'unités.

  • Le sur-traitement

Ce type de gaspillage se traduit par un travail qui n'apporte pas de valeur supplémentaire, ou qui apporte plus de valeur que nécessaire. Par exemple, l'ajout de fonctionnalités supplémentaires à un produit donné que personne n'utilisera, alors qu'elles augmentent les coûts de production.

  • Les défauts, erreurs et irrégularités

Les défauts peuvent entraîner une reprise, ou pire encore, ils peuvent conduire à la mise au rebut. Habituellement, les produits défectueux doivent être remis en production, ce qui coûte un temps précieux. De plus, dans certains cas, une zone de retouche supplémentaire est nécessaire, ce qui s'accompagne d'une exploitation supplémentaire de la main-d'ouvre et des outils.