Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Qu'est-ce que les capitaux propres d'une entreprise ?

Les capitaux propres figurant parmi les composants principaux du bilan comptable d'une entreprise. Revue de détail.

Capitaux propres d'une entreprise : qu'est-ce que c'est ?
© Watchara
Capitaux propres d'une entreprise : qu'est-ce que c'est ?

C'est quoi les capitaux propres d'une entreprise ?

Souvent appelés fonds propres, les capitaux propres représentent les capitaux apportés par les actionnaires ou associés auxquels s'ajoutent les résultats accumulés et laissés dans une société au fur et à mesure des exercices comptables. Il s'agit des ressources financières générées par l'entreprise grâce à son activité et celles que les actionnaires et les associés ont apportées.

Les capitaux propres sont utilisés principalement pour financer le cycle d'exploitation et les investissements d'une société. Les entreprises s'en servent également comme indicateur pour la santé financière et la structure du bilan comptable. D'ailleurs, les créanciers s'en servent en tant que garantie. En effet, avoir un niveau de capitaux propres supérieurs aux dettes permet de rassurer les partenaires d'une société, car il y a moins de risque de faillite. Sans oublier que cela permet aussi de jouir d'une facilité des conditions d'emprunt.

Qu'est-ce qui compose les capitaux propres ?

Les capitaux propres sont répertoriés en 4 sous-catégories bien distinctes : les réserves légales et statuaires, le capital social, le résultat net de l'exercice comptable et le report à nouveau.

Le capital social

Le capital social est un élément indispensable pour toutes les entreprises. Il se compose essentiellement d'apports en nature et d'apports en numéraire. Le montant du capital social d'une entreprise doit impérativement figurer dans les statuts. En outre, il est divisé en titres répartis entre les actionnaires et les associés.

Pour créer une entreprise, les actionnaires ou les associés fondateurs ne sont pas obligés de prévoir un capital social minimum, sauf s'il est question de sociétés comme les Sociétés à Responsabilité Limitée (SARL) ou encore les Sociétés par Actions Simplifiée (SAS).

Les réserves accumulées

Les réserves d'une société font partie intégrante du passif de son bilan comptable. Annuellement, elles sont augmentées par les profits effectués non distribués. Les réserves accumulées jouent un rôle important dans la solidité financière d'une entreprise en tenant compte des aléas d'exploitation.

Il existe généralement plusieurs types de réserves accumulées, notamment :

  • Les réserves légales: elles doivent être dotées ;
  • Les réserves statuaires : facultatives, elles trouvent leurs modalités dans les statuts de la société. Les associés ont libre recours concernant leur dotation annuelle.

Le report à nouveau

Le report à nouveau est lui aussi inclus dans le passif du bilan comptable d'une entreprise, plus précisément dans les capitaux propres. Il entre en jeu à la fin d'un exercice comptable, dès lors que les associés décident d'un commun accord du report d'affectation du résultat à un exercice comptable ultérieur. Ce résultat est ensuite enregistré en tant que report à nouveau des capitaux propres.

À savoir que le report à nouveau peut être négatif ou positif en fonction de la situation financière préalable de la société ainsi que des pertes et des bénéfices réalisés.

Le résultat net comptable

Il s'agit du dernier indicateur financier qui figure dans les soldes intermédiaires et dans le compte de résultat d'une entreprise. Le résultat net comptable apparait aussi dans les capitaux propres du bilan comptable d'une société. En principe, il permet d'évaluer la richesse créée par cette dernière au cours de l'exercice comptable. Il prend aussi en considération toutes les activités de la société : activités financières, activités opérationnelles.

Il convient de préciser que les capitaux permanents font également partie des capitaux propres. Ce type de capitaux est indispensable au calcul du fonds de roulement. Ce dernier correspond à la somme utilisée par les entreprises pour payer leurs salariés ou encore leurs fournisseurs.