Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelle est la différence entre l'escompte et l'encaissement ?

L'escompte est une opération courante au niveau des entreprises. Elle leur permet de toujours avoir une trésorerie disponible.

Crée le 14 mai 2021

Comment différencier l'escompte et l'encaissement ?
© momius
Comment différencier l'escompte et l'encaissement ?

C'est quoi un escompte ?

L'escompte est une opération financière permettant d'obtenir de la trésorerie. Il implique 3 parties, notamment : l'entreprise bénéficiaire ou le cédant, le débiteur de l'effet de commerce ou le cédé, et le banquier ou le cessionnaire. Il est possible d'opter pour un escompte bancaire ou un escompte commercial.

L'escompte bancaire

Cette démarche s'adresse aux TPE et PME dans tous les secteurs d'activité. La remise à l'escompte permet d'obtenir un financement auprès d'un établissement bancaire après l'analyse et la validation du risque des effets escomptés. Concrètement, l'escompte bancaire vise à céder un effet de commerce (billet à ordre, lettre de change, .) à une banque en contrepartie d'une avance de trésorerie immédiate. Le financement est alloué sans que l'attente de l'échéance de règlement du client ne soit nécessaire. De cette façon, le coût final est équivalent au montant de la créance hors taxes déduit de la commission du banquier.

En termes d'escompte bancaire, l'entreprise reste le garant du paiement des créances, mais la banque devient propriétaire des effets de commerce. La modification ou la résiliation d'un escompte accordé se fait avec un préavis de 60 jours, par l'établissement bancaire pour que le cédant puisse avoir le temps de trouver une solution.

L'escompte commercial

Il s'agit d'une technique commerciale qui permet de donner une réduction au client lors d'un paiement anticipé. L'escompte commercial ne doit pas être confondu avec une remise ou un rabais de prix sans conditions d'escompte. En effet, au bout d'un certain temps, le taux d'escompte est dégressif.

L'escompte commercial ou escompte de règlement est une technique de fidélisation de clientèle sur le long terme. Il évite les paiements de facture en retard et optimise la trésorerie de l'entreprise. Le pourcentage d'escompte commercial diminue en fonction du délai de règlement anticipé. Par exemple, si le paiement est réalisé dans les 10 jours suivant la facture, le client bénéficie d'un escompte de 4%. S'il n'est effectué qu'au bout de 20 jours, l'escompte pour paiement anticipé peut passer à 2% et ainsi de suite.

Aucune loi n'impose l'accord d'escompte commercial lors d'un paiement anticipé. Néanmoins, la facture doit comporter des mentions claires et des conditions applicables si le client décide d'escompter. Les détails d'un escompte sur facture doivent rester clairs pour chaque partie.

Comment définir l'encaissement ?

L'encaissement est une opération durant laquelle le client dépose un effet de commerce ou un chèque à sa banque en échange d'un recouvrement sur son compte. Cette opération est gratuite via un chèque, mais tarifée pour un effet de commerce. Notons qu'il existe quelques règlements LCR (lettre de change relevé) lorsqu'elle est utilisée à effet de commerce.

Quelle est la différence entre l'encaissement et l'escompte ?

L'encaissement et l'escompte sont deux procédés bien distincts. L'encaissement permet d'obtenir l'argent d'un effet commerce auprès d'un établissement bancaire après la date d'échéance mentionnée sur la traite. Le délai de dépôt de l'effet de commerce varie d'une banque à une autre afin d'obtenir l'accréditation à temps. Quant à l'escompte, il permet d'obtenir un crédit immédiat sans attendre la date d'échéance. Le financement se fait à court terme. Le banquier chargé du dossier avance le montant total après un calcul des jours d'utilisation et des intérêts. En principe, le taux d'intérêt bancaire est de 1 à 5 %.