Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment évaluer les stagiaires ?

Vous êtes tuteur ou maître de stage ? Suivez nos conseils pour mener à bien l'évaluation de stagiaires, du choix du timing aux critères à retenir.

Crée le 23 nov. 2021

Guide de l'évaluation des stagiaires
© highwaystarz
Guide de l'évaluation des stagiaires

Pourquoi et quand évaluer les stagiaires ?

L'évaluation d'un stagiaire est nécessaire :

  • Pour valider une année universitaire ou un semestre (stage obligatoire) ;
  • Pour valoriser les aptitudes et compétences acquises lors du stage.

Cette évaluation peut intervenir :

  • Pendant le stage (bilan périodique, visite de stage, etc.) ;
  • Et/ou à la fin du stage (rapport de stage, fiche d'évaluation).

Qui réalise l'évaluation des stagiaires ?

Lors de l'évaluation d'un stagiaire, notamment la soutenance de son rapport de stage, le jury est composé :

  • Du maître de stage ;
  • Du tuteur de stage.

C'est quoi maître de stage ?

Le maître de stage fait partie du personnel de l'entreprise et encadre l'étudiant sur le terrain de stage. Il est chargé :

  • D'accueillir le stagiaire ;
  • De l'intégrer dans l'équipe ;
  • De définir ses missions et le guider dans les tâches qui lui sont confiées ;
  • De lui transmettre l'ensemble des informations nécessaires au bon déroulement du stage ;
  • De signaler au tuteur de stage tout incident (absence ou accident de travail par exemple) survenu pendant la période de stage.

C'est quoi tuteur de stage ?

Le tuteur de stage est un enseignant référent ayant accepté d'accompagner l'étudiant durant son stage. Ses principales missions sont les suivantes :

  • S'assurer que le stagiaire n'éprouve pas de difficultés (missions inadaptées par exemple) dans l'organisme d'accueil ;
  • Conseiller l'étudiant dans la rédaction du mémoire ou du rapport de stage.

Comment procéder à l'évaluation des stagiaires ?

Après le stage, l'évaluation concerne l'implication de l'étudiant durant la période de stage ainsi que ses restitutions écrites et orales.

La fiche d'évaluation du stagiaire

Pour apprécier le comportement et la contribution du stagiaire, le maître de stage remplit une fiche d'évaluation sous forme de grille d'évaluation. Ce document mentionne :

  • Les coordonnées du stagiaire, de l'établissement de formation et de l'entreprise d'accueil ;
  • Le nom des encadreurs (tuteur de stage et maître de stage) ;
  • Le sujet et la durée du stage ;
  • Le diplôme préparé.

Le stagiaire est noté sur la base de différents critères comme :

  • L'assiduité ;
  • La ponctualité ;
  • L'intérêt pour le travail ;
  • Les qualités relationnelles ;
  • La communication orale et écrite ;
  • La créativité ;
  • L'organisation ;
  • La facilité d'adaptation ;
  • L'initiative ;
  • L'autonomie ;
  • Le sens des responsabilités ;
  • La qualité du travail ;
  • Le respect des délais.

Les critères d'évaluation peuvent être notés de différentes manières :

  • De 1 à 5 ;
  • De A à E ;
  • Excellent, très bon, satisfaisant ou insatisfaisant ;
  • Point fort, point satisfaisant, point à améliorer.

Une fois remplie, la fiche d'évaluation est remise au tuteur de stage.

L'évaluation des restitutions écrites

La restitution écrite habituellement demandée est le rapport de stage. Il est rendu aux enseignants afin de démontrer que le stage a permis à l'étudiant d'acquérir de solides connaissances et de développer des compétences. Le rapport de stage décrit :

  • L'entreprise d'accueil ;
  • Son activité ;
  • Les missions confiées au stagiaire;
  • L'autoévaluation (bilan personnel sur l'apport professionnel, les lacunes, l'expérience acquise).

Le rapport de stage peut également être complété par un mémoire traitant d'une problématique professionnelle choisie par le stagiaire.

L'évaluation des restitutions orales

Le tuteur de stage peut demander aux stagiaires de soutenir à l'oral leur restitution écrite. Cet exercice noté dure entre 20 minutes et une heure. Il est divisé en 2 parties :

  • L'exposé de l'étudiant ;
  • Les questions du jury.

L'évaluation porte sur la capacité du stagiaire :

  • À prendre du recul ;
  • À analyser son expérience ;
  • À prendre conscience des apports de son stage.