Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Comment faire baisser la masse salariale ?

Dans une entreprise, la masse salariale peut atteindre 80 % des dépenses. En situation de crise, il devient obligatoire de la réduire. Comment faire ?

Crée le 18 mai 2021

Quelles méthodes pour réduire la masse salariale ?
© vinnstock
Quelles méthodes pour réduire la masse salariale ?

C'est quoi une masse salariale ?

La masse salariale représente l'ensemble des rémunérations brutes des employés d'une entreprise. Elle regroupe les salaires bruts, les heures supplémentaires, les primes et les provisions de congés payés. Certaines modalités supplémentaires de rémunération peuvent être aussi incluses : transport, hébergement, protection sociale ou épargne salariale. Elle peut être déterminée grâce à un calcul tout simple. En effet, il suffit d'additionner toutes les sommes versées en guise de rémunération aux salariés. Ensuite, il faut déduire du résultat le montant des cotisations patronales et des rémunérations en nature.

Quant à son utilité, la masse salariale permet de déterminer des éléments comptables au préalable. Pour un chef d'entreprise, il est ainsi important de savoir calculer cette masse. Il sera en mesure de d'anticiper les dépenses, et donc de mieux maîtriser le budget de la société. Pour information, de nombreux éléments comptables d'une entreprise dépendent de la masse salariale :

  • La subvention au comité d'entreprise qui doit être au moins de 0,2 % de la masse salariale;
  • La taxe d'apprentissage obtenue à partir d'un pourcentage de la masse salariale de l'exercice précédent ;
  • Le CICE qui est aussi un pourcentage, mais concernant des rémunérations de moins de 2,5 fois le SMIC. 

Quelles sont les méthodes efficaces pour réduire la masse salariale ?

Dans le domaine du management d'entreprise, il existe plusieurs moyens pour réduire efficacement la masse salariale.

La méthode radicale

La méthode radicale consiste à supprimer des postes. Il s'agit d'un moyen efficace pour de réduire le nombre de salariés, et donc la masse salariale. Néanmoins, elle ne doit être uniquement pratiquée que durant les périodes de crise économique. Elle peut être lourde de conséquences pour l'entreprise et les personnes touchées. En effet, la société passe par un changement important. Cette situation va impacter la vie des individus licenciés. Un risque de dépression est même à craindre chez certains. Même les rescapés risquent d'être atteints de souffrances psychologiques et émotionnelles. Ils sont obligés de trouver leurs marques dans une organisation où les mobilités internes ne sont pas rares : changement de poste, affectation, etc. La réduction des postes fait aussi que la charge de travail augmente pour ceux qui restent. De la fatigue sera observée chez certains alors que d'autres vont penser à abandonner. En somme, une baisse de productivité et une augmentation du taux d'absentéisme sont à craindre.

À titre d'information, il existe plusieurs moyens pour réduire l'effectif d'une entreprise. En voici quelques exemples :

  • Rupture du contrat des stagiaires et des salariés en CDD ;
  • Encouragement aux départs en retraite;
  • Mise en place de plans de départs volontaires ;
  • Licenciements économiques.

Quelles méthodes privilégier pour ne pas réduire l'effectif ?

Dans certains cas, il est tout à fait possible d'éviter la réduction d'effectif. Cependant, tous les moyens impliquent des changements au niveau de la politique RH. Précisément, il faut mettre en place une stratégie pouvant diminuer les dépenses de personnel ou entraîner la baisse des salaires. Pour plus de clarté, voici une liste non-exhaustive des mesures les plus prisées :

  • Encourager les prises de congé;
  • Recours à l'activité partielle;
  • Mutualisation des services;
  • Modification des bonus et gel des salaires;
  • Réduction collective des rémunérations ;
  • Réaménagement du temps de travail;
  • Réduction des heures supplémentaires;
  • Optimisation de la dette pour pouvoir réinvestir.