Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

RGPD : cartographie des données

La mise en place d'une cartographie des données est une mesure prise conformément à la démarche RGPD pour la sécurisation des données.

Crée le 22 déc. 2021

Cartographie des données : à quoi ça sert ?
© lucadp
Cartographie des données : à quoi ça sert ?

Règlementation concernant la cartographie des données

La cartographie des données à caractère personnel se présente comme un prérequis à la conformité RGPD. En effet, depuis le 25 mai 2018, la loi oblige tout organisme, privé ou public, de collecte et de traitement des données personnelles à engager des mesures de mise en conformité RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Les entités ouvrant dans le traitement de la data sont donc tenues d'établir une cartographie des données comme mesure de sécurité et pour protéger la vie privée des internautes. Une cartographie erronée ou incomplète sera considérée comme une violation du règlement et peut entrainer de lourdes sanctions.

Cartographie des données : de quoi s'agit-il ?

De nos jours, la grande majorité des entreprises, qu'elles soient publiques ou privées, s'intéressent de plus en plus aux informations personnelles des clients et des usagers. C'est à partir de ces informations que sont tirées les données qui servent de base pour l'élaboration des stratégies marketing et de communication. Toutefois, pour que ces données personnelles soient protégées et réservées dans le cadre légal de leur exploitation, la RGPD oblige ces entreprises à prendre des mesures. La cartographie des données en fait partie.

Cette cartographie des données va permettre de recenser, visualiser et traiter les datas clients tout en restant dans le cadre de la démarche RGPD. Chaque information collectée par les collaborateurs sera systématiquement classée dans la topographie. Cela a pour effet de décloisonner l'accès aux données et de faciliter leur gestion en toute sécurité. La cartographie des données offre donc une visibilité totale de toutes les données et permet de détecter plus rapidement la moindre faille. Chaque modification dans cette base de données fera l'objet d'une notification visible par tous les collaborateurs.

Comment mettre en place une cartographie des données ?

La cartographie des données va permettre aux organismes de traitement de la data de mesurer l'impact RGPD sur la protection de ces données. Mais pour que cela soit réellement efficace, la mise en place de la cartographie doit être optimale.

La composition d'une cartographie des données

La cartographie des données doit tenir dans une documentation complète conformément aux Règlement Général de la Protection des données. Afin d'assurer la mise en conformité, la CNIL rappelle les différents éléments que la cartographie doit contenir :

  • Les informations concernant les traitements opérés sur les données personnelles ;
  • Les catégories et natures des données traitées ;
  • Les objectifs des traitements des données ;
  • Les informations sur les acteurs internes et externes impliqués dans le traitement des données;
  • Les informations sur les flux des données : source et destination.

Adopter une bonne méthodologie

La cartographie des données se présente comme la base de la politique de confidentialité qui assure la protection des données personnelles et surtout des données sensibles. Une cartographie claire et complète garantit un niveau de protection optimale et régularise l'accès aux données. Et pour ce faire, il est nécessaire d'utiliser des outils et des logiciels spécialement conçus pour gérer et contrôler les flux des données. Il existe en effet des solutions digitales qui soutiennent et facilitent la transition des entreprises vers la mise en conformité RGPD.