Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

C'est quoi le crowdfunding immobilier ?

Le crowfunding immobilier est en phase de devenir l'investissement participatif préféré des Français avec une hausse de 102% par an depuis 2018.

Crée le 22 déc. 2021

Quels sont les principes du crowfunding immobilier ?
© jirsak
Quels sont les principes du crowfunding immobilier ?

Crowfunding immobilier : définition

Le crowdfunding immobilier est un terme anglais qui désigne l'investissement participatif dans l'immobilier. Il s'agit d'un processus permettant de réunir des fonds pour financer des projets immobiliers, que ce soit pour la construction d'une maison, la rénovation ou l'agrandissement d'un bâtiment, ou pour l'achat d'un bien immobilier. Le financement participatif s'opère par l'intermédiaire d'une plateforme de crowdfunding spécialisée. Cette dernière met en contact les porteurs de projet et les investisseurs. Pour ces derniers, le crowfunding est une opportunité de placement rentable et sûr pour leur épargne. Les sommes qu'ils versent aident le promoteur dans sa levée de fonds pour concrétiser son projet. À la fin des opérations, le bien est cédé et les investisseurs rentrent dans leurs frais, intérêts annuels en sus. 

À qui s'adresse le crowfunding immobilier ?

Le crowdfunding immobilier est accessible à tout investisseur désireux de diversifier son placement ou celui qui recherche un placement à court terme. L'opération est très ouverte : elle vise la démocratisation immobilière. Les professionnels qui souhaitent acquérir un local aussi bien que les particuliers peuvent en profiter. Le processus du crowfunding se déroule entièrement en ligne et les participants (investisseurs) peuvent suivre l'avancée des projets depuis leur espace personnel.

Les démarches du crowfunding immobilier 

Investir dans l'immobilier à travers le crowdfunding est à la portée de tout le monde. D'abord, un promoteur immobilier lance une levée de fonds pour financer un projet immobilier bien précis. Les investisseurs intéressés valident le projet immobilier sur une plateforme de crowfunding et y placent leur argent pour une durée assez courte (6 à 24 mois). Lorsque la construction ou la rénovation est terminée, le bien immobilier est vendu ou mis en location. Après la vente ou après la signature de bail, le promoteur rend l'argent aux investisseurs en y ajoutant des intérêts annuels.

Crowfunding immobilier : principes de fonctionnement

Le fonctionnement du crowdfunding immobilier se déroule via des plateformes spécialisées dans lesquelles les investisseurs et les promoteurs de projets s'inscrivent et créent leur espace personnel. Ces promoteurs sont souvent des propriétaires privés ou institutionnels qui élaborent une opération immobilière sur des immeubles de rendement. Ils soumettent leur projet dans la plateforme. Ensuite, un comité d'experts de l'industrie immobilière analyse ces projets pour vérifier 3 critères clés et s'assurer de leur capacité financière :

  • L'offre et la demande dans la zone où le bien est localisé ;
  • Le calcul du rendement potentiel ;
  • La sécurité de l'investissement (garantie d'achèvement des travaux.).

Une fois les critères validés, le projet sera proposé sur les plateformes en ligne dédiées au crowdfunding immobilier. Les investisseurs inscrits peuvent consulter les différents projets disponibles et en attente d'investissement et choisir celui qui leur convient. Ils peuvent par la suite suivre l'avancée des opérations via la plateforme, ou aller directement visiter le chantier en question. Il arrive que l'investisseur devienne copropriétaire en cas de location.

Les avantages et risques du crowfunding immobilier

L'avantage du crowdfunding immobilier est qu'il s'agit d'un placement rentable. Les plateformes de crowfunding donnent la possibilité aux investisseurs de sélectionner des programmes pertinents et de réaliser un travail minutieux et fructueux. Le capital investi sera restitué par le promoteur avec des intérêts tirés de la revente ou de la location. Cette forme d'investissement participatif donne donc la possibilité de mettre un pied dans l'immobilier avec des prix d'entrée abordables (en moyenne 1000 euros). Le rendement est intéressant, car il correspond à un taux d'investissement autour de 8-10% par an. En outre, l'investisseur aura la possibilité de placer son capital sur plusieurs projets à la fois.

Cependant, les risques du crowdfunding immobilier ne sont pas pour autant négligeables. Malheureusement, il reste toujours une probabilité, aussi infime soit-elle, que le projet n'aboutisse pas. Les investisseurs feront alors face à une perte parfois irrémédiable. D'autre part, il y a le risque d'illiquidité : le capital investi sera bloqué durant toute la durée du projet qui peut s'étendre jusqu'à deux ans. Sans compter le fait que les travaux peuvent engendrer des coûts supplémentaires ou faire l'objet de retard ou mauvaise exécution de la part des prestataires. Il arrive aussi que les acquéreurs potentiels viennent à manquer en raison d'un prix de vente trop élevé.