Mon compte Je m'abonne

Calculer sa valeur ajoutée

La valeur ajoutée (VA) mesure la création de richesse de l'entreprise. Elle diffère du chiffre d'affaires, car elle lui retranche les coûts intermédiaires. La valeur ajoutée fait ressortir l'excédent de production de l'entreprise, sur sa consommation de la production de ses fournisseurs. Le calcul de la valeur ajoutée permet au chef d'entreprise de situer son niveau de bénéfice par rapport aux autres entreprises de son secteur d'activités.

  • Imprimer

Crée le 26 mars 2015

La valeur ajoutée, outil de comparaison avec ses concurrents.
© Pixel
La valeur ajoutée, outil de comparaison avec ses concurrents.

1. Le rôle de la valeur ajoutée (VA)

La valeur ajoutée se base sur des éléments compris dans le compte de résultat, pour indiquer la capacité de l'entreprise à générer des bénéfices. Cette variable fait partie des soldes intermédiaires de gestion, qui regroupent des indicateurs-clés sur l'activité de l'entreprise. Chaque secteur d'activité dispose d'un niveau de valeur ajoutée auquel se référer. Se situer en dessous de ce niveau doit alerter le chef d'entreprise : le prix de vente pratiqué et/ou le coût des consommables sont à revoir.

2. Le partage de la valeur ajoutée (VA)

La répartition de la valeur ajoutée entre capital et travail permet de mesurer la productivité de chacun de ces postes. La VA est partagée entre :

  • les salariés, via la rémunération (et indirectement via les cotisations sociales) ;
  • les actionnaires, via les dividendes ;
  • l'entreprise elle-même, via les profits.

Le partage de la valeur ajoutée entre ces 3 postes fait l'objet d'un choix stratégique de l'entreprise. Elle peut privilégier la rémunération de ses salariés ou des actionnaires, ou encore favoriser la capacité d'autofinancement, selon ses objectifs. Il existe 2 autres postes de répartition de la VA, sur lesquels l'entreprise ne peut pas agir :

  • les prêteurs, via les intérêts des emprunts ;
  • l'Etat, via les impôts (hors impôt sur les sociétés).

3. Les éléments du calcul de la valeur ajoutée (VA)

La valeur ajoutée fait intervenir les éléments suivants du compte de résultat :

  • le chiffre d'affaires : la somme des produits et/ou services vendus par l'entreprise ;
  • les achats consommés : la somme des produits et/ou services achetés par l'entreprise pour intervenir dans le processus de production. On parle aussi de coûts intermédiaires ou de consommables ;
  • les amortissements : l'usure des équipements de l'entreprise (machines, véhicules, etc.), calculés en fonction de leur coût d'investissement rapporté à leur rythme d'utilisation et à leur durée de vie.

4. Les formules du calcul de la valeur ajoutée (VA)

On distingue 2 types de valeur ajoutée :

  • Valeur ajoutée brute = chiffres d'affaires achats consommés
  • Valeur ajoutée nette = chiffres d'affaires (achats consommés + amortissements)

5. Un exemple de calcul de la valeur ajoutée (VA)

Une entreprise produisant des jus de fruit dispose des données suivantes dans son compte de résultat :

  • 500 000 € de chiffre d'affaires ;
  • 150 000 € d'achats consommés ;
  • 15 000 € d'amortissement.

Valeur ajoutée brute = 500 000 € - 150 000 € = 350 000 €

Valeur ajoutée nette = 500 000 € - (150 000 € + 15 000 €) = 335 000 €