Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 06/04/2016

Comment gérer les talents de l'entreprise

Pour les ressources humaines, fidéliser les talents déjà présents au sein de l'entreprise, est toujours plus rentable et bénéfique que d'en recruter à l'extérieur. Une politique de gestion de talents bien menée confèrera même à l'entreprise un avantage concurrentiel et une compétitivité non négligeable.

Une politique de gestion des talents assure à l'entreprise des gains de productivité supérieurs.

© sommai

Une politique de gestion des talents assure à l'entreprise des gains de productivité supérieurs.

1. La gestion des talents : un axe stratégique

La gestion des talents recouvre l'ensemble des dispositifs et pratiques dont l'objectif est d'assurer les performances et la fidélisation des hauts potentiels identifiés dans l'entreprise. Cette préoccupation récente n'en est pas moins très stratégique. Elle signifie, en outre, que les dirigeants sont de plus en plus conscients de l'impact de la dimension humaine sur les performances, la capacité d'innovation et le succès économique de leurs entreprises.

Concrètement, la gestion des talents repose sur 3 piliers :

2. Comment définir un talent dans l'entreprise ?

Le talent recouvre plusieurs définitions en fonction de l'entreprise, qui dépendent notamment de son activité, de ses besoins ou encore de sa culture. Néanmoins, si la notion de talent inclut en premier lieu celle de compétence, elle va plus loin : le talent suppose des attributs individuels, innés et uniques.

À l'inverse d'une compétence, le talent a besoin d'un environnement propice pour s'exprimer et être détecté. Au sein d'une entreprise, on distingue les talents déjà identifiés, qui ont fait leurs preuves par des résultats ou des réalisations notables, des talents potentiels, qui restent à développer, et que l'entreprise doit stimuler.

3. Détecter et identifier les talents

Le manager tient un rôle-clé dans la détection des talents. En effet, sa proximité avec les collaborateurs et la variété des situations dans lesquelles il les voit évoluer font qu'il est le témoin privilégié de la révélation de leurs aptitudes.

Par le biais des entretiens annuels ou d'évaluation des résultats, le manager consigne ainsi tous les éléments concernant le talent. Les informations collectées ont pour but d'être exploitées par la direction générale, les top managers et les ressources humaines, afin de mener la politique de gestion des talents internes et de procéder à des choix stratégiques. Les SIRH et les outils de communication interne sont précieux pour le partage en toute transparence de ces informations.

4. Retenir et fidéliser les talents

Plusieurs leviers sont utilisés par l'entreprise pour fidéliser les talents. Au-delà des éléments de base - comme un environnement agréable, des avantages et des événements propices à la cohésion - l'entreprise jouera tout d'abord sur le levier financier. Un levier simple et efficace qui ne doit jamais être négligé, quelle qu'en soit sa forme : rémunération, primes...

La fidélisation d'un talent dans l'entreprise passe également par l'adéquation de ses aptitudes à son poste, ainsi que la reconnaissance de ses performances. Enfin, un environnement stimulant, des valeurs et des perspectives concrètes d'évolution finiront de compléter la palette des outils de fidélisation à la disposition de l'entreprise.