Mon compte Devenir membre Newsletters
Modifié le 01/07/2015

Comment acueillir un stagiaire

Accueillir un stagiaire est une démarche spécifique différente de l'accueil d'un salarié. La démarche nécessite de s'interroger sur ce que l'on attend du stagiaire et sur ce qu'il vient chercher durant sa période en entreprise. L'accueil du stagiaire mobilise son responsable mais aussi l'équipe qu'il intègre.

Le soin accordé à l'accueil du stagiaire permet de le mettre à l'aise.

© goodluz

Le soin accordé à l'accueil du stagiaire permet de le mettre à l'aise.

1. La convention de stage

Avant l'arrivée du stagiaire, il est nécessaire de signer une convention de stage. Celle-ci stipule la liste des tâches que va accomplir le stagiaire. Les missions sont définies en amont lors du recrutement du stagiaire en fonction :

Il faut trouver un consensus entre les attentes du stagiaire, ce qu'il est légitime de lui donner à faire et les exigences de la formation qu'il suit.

Un stagiaire ne peut en aucun cas remplacer un salarié ou remplir le poste d'un salarié à temps complet.

2. Les aspects règlementaires du stage

En matière de règlementation, tous les stages supérieurs à 2 mois doivent être rémunérés au minimum à hauteur de 15 % du plafond de la Sécurité sociale.

La convention de stage doit fixer :

  • la durée du stage ;
  • la gratification de stage ;
  • le contenu des missions.

La convention de stage doit être au préalable validée par le centre de formation du stagiaire, qui s'assure de la cohérence des missions avec le contenu pédagogique de la formation et le niveau de compétences du stagiaire.

3. L'intégration de son stagiaire

Un stagiaire a besoin d'une période d'intégration définie. Son manque d'expérience lui rend plus difficile l'appréhension du contexte professionnel. Avant de le laisser en responsabilité, il est nécessaire de s'assurer que le stagiaire a bien compris non seulement le contenu des missions qui vont lui être confiées mais aussi la culture de l'entreprise.

On entend par là :

  • le mode de communication privilégié dans l'entreprise ;
  • le vocabulaire spécifique employé ;
  • la culture client ;
  • le contexte économique et social de la structure.

Il faut aussi prévoir l'acclimatation sur les outils de travail :

  • les logiciels spécifiques ;
  • les habitudes de classement.

Pour ne pas placer le stagiaire en situation d'échec, il faut prévoir au minimum quelques jours d'observation et une autonomie progressive sur les missions.

4. Impliquer l'ensemble du service pour l'accueil du stagiaire

Pour que l'intégration du stagiaire se passe bien, il faut éviter lui éviter la solitude et la peur de l'échec. Le stagiaire doit se sentir en confiance pour poser toutes les questions qui lui permettront de réussir ses missions.

Pour cela, il est nécessaire d'impliquer toute l'équipe. L'idéal est que le stagiaire puisse passer un temps avec chaque personne de l'équipe afin qu'il explique :

  • son poste ;
  • ses problématiques.

Il pourra également lors de cet échange se familiariser avec les différents outils utilisés.